ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 06/11/2018 à 14:48


Une plaque souvenir du premier voyage sur la Lune vendue 468 500 Dollars



Une plaque souvenir de la mission Apollo 11, emmenée sur la Lune en 1969, a été adjugée 468 500 dollars américain lors de la vente, à Dallas, de la collection personnelle de l'astronaute Neil Armstrong.

La plaque représente le module lunaire qui s'est posé, le 20 juillet 1969, sur la surface du satellite naturel de la Terre.

De retour sur Terre, elle a été montée sur un support en bois avant d'être offerte à Neil Armstrong, le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune.

Les deux autres astronautes qui ont participé à la mission Apollo 11, Edwin « Buzz » Aldrin et Michael Collins, ont également reçu chacun une de ces plaques.

Les deux fils de Neil Armstrong, Rick et Mark, avaient décidé de disperser l'imposante collection de leur père, décédé en août 2012, qui représente plus de deux mille objets.

Une partie seulement de la collection a été proposée lors de la vente organisée jeudi, vendredi et samedi, à Dallas mais aussi en ligne.

Deux autres ventes sont prévues en mai et novembre 2019 par la maison d'enchères Heritage Auction, qui a organisé la première.

La plaque souvenir a fait mieux que le lot qui était attendu comme le clou de la vente, à savoir un drapeau américain emmené lors du voyage sur la Lune, mais jamais déployé sur place.

Plus grand que la plupart des étendards emmenés dans l'espace (45 cm sur 29), il a été adjugé 275 000 dollars, en incluant frais et commissions.

C'est plus du triple de l'estimation de Heritage, qui l'avait évalué 75 000 dollars.

Très attendus également deux lots de fragments de l'avion des frères Wright, dont le premier vol, en décembre 1903, est considéré comme l'acte de naissance de l'aviation moderne.

Ces fragments ont également été emportés par Neil Armstrong lors de la mission Apollo 11 et revêtent ainsi une double importance historique.

Ils ont chacun été vendus 275 000 dollars, soit, pour l'un des deux, neuf fois l'estimation initiale.

Au total, la première partie de la dispersion de la collection Armstrong a rapporté 5,2 millions de dollars, a indiqué dimanche Heritage Auctions dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
Pour retourner sur la Lune, l'urgence de nouvelles combinaisons spatiales
Un composé présent dans le raisin pourrait renforcer les muscles des astronautes qui iront sur Mars
À 82 ans, Sue Finley, codeuse à la NASA, vise toujours les étoiles
Objectif Lune pour une sonde indienne
La machine qui a aidé les hommes à arriver sur la Lune
Des centaines d'objets archéologiques sur la Lune: faut-il les protéger?
Un drone sur Titan en 2034, la mission d'une vie
Test réussi par la Nasa de l'interruption d'urgence du lancement d'astronautes
Spectaculaire éclipse totale de soleil au-dessus du Chili
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.068 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.