ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 06/11/2018 à 15:11


Sur six rhinocéros noirs réintroduits au Tchad en mai, quatre sont morts



Quatre des six rhinocéros noirs réintroduits en mai dans le parc de Zakouma, dans le sud-est du Tchad où ils avaient disparu il y a près d'un demi-siècle, sont morts six mois plus tard, a annoncé mardi l'ONG African Parks.

"Deux carcasses supplémentaires de rhinocéros noirs ont été découvertes au Parc National de Zakouma au Tchad, ce qui porte à quatre le nombre total de décès sur les six bêtes réintroduites en mai", a indiqué dans un communiqué l'ONG de protection de la faune sauvage, qui gère plusieurs parcs naturels en Afrique.

Mi-octobre, deux rhinocéros noirs réintroduits avaient déjà retrouvés morts.

"Nous pouvons confirmer qu'aucun de ces rhinocéros n'a été braconné", a expliqué l'ONG qui estime que la "mauvaise adaptation des rhinocéros à leur nouvel environnement" pourrait être la cause de leur décès.

En mai, une initiative commune d'African Parks, des parcs sud-africains (SANParks), et des gouvernements tchadien et sud-africain avait permis la réintroduction de six rhinocéros noirs d'Afrique du sud dans le parc de Zakouma, dans la savane du sud-est tchadien.

Cette réintroduction devait constituer l'amorce d'un nouveau foyer de rhinocéros noirs, le dernier spécimen de cette espèce ayant été observé dans la zone en 1972.

Le Tchad et l'Afrique du sud ont signé en 2010 un accord de coopération visant à protéger la biodiversité et à assurer la survie à long terme des espèces animales menacées à Zakouma.

Après sept ans d'efforts, il a permis d'y réduire quasiment à néant le braconnage, autorisant ainsi la réintroduction des rhinocéros.

Chaque année, des milliers de rhinocéros sont abattus en Afrique pour leurs cornes, très prisées des adeptes de la médecine traditionnelle en Chine ou au Vietnam.

Il reste 5.000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1.900 en Afrique du Sud.

Avant le Tchad, des rhinocéros noirs ont déjà été introduits au Botswana, en Tanzanie, en Zambie, au Malawi ou au Rwanda.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.065 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.