ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 07/11/2018 à 13:50


Décollage d'une fusée Soyouz embarquant un satellite météorologique​



Une fusée Soyouz qui a décollé mardi soir de Guyane a placé « avec succès » en orbite polaire Metop-C, un satellite météorologique pour Eumetsat, l'organisme européen responsable du développement des systèmes météo satellitaires, a annoncé Arianespace dans un communiqué. ​

La fusée a décollé, pour la 19e fois, de son pas de tir situé dans la commune de Sinnamary, au nord-ouest de Kourou, à 21 h 47 heure locale (19 h 47 HE), avec la mission de placer le satellite en orbite polaire un peu plus d'une heure après son départ. ​

Metop-C est le troisième et dernier satellite d'un programme consacré à la météorologie appliquée, selon Arianespace. ​

Metop-A et Metop-B, lancés respectivement en 2006 et 2012 par Starsem depuis Baïkonour au Kazakhstan, sont toujours opérationnels, précise la société qui commercialise les lancements. ​

Les satellites Metop permettent notamment d'effectuer des prévisions météorologiques de 12 heures à 10 jours à l'avance. ​

D'une masse totale au décollage d'un peu plus de quatre tonnes, Metop-C, conçu pour opérer cinq ans, doit être placé sur une orbite passant par les pôles à 811 kilomètres d'altitude, avec à son bord neuf instruments, dont le français IASI. ​

Celui-ci « mesure, outre la température et l'humidité de l'atmosphère, plus de 25 composants atmosphériques avec une très grande précision et il participe à la surveillance du climat », a indiqué le Centre national d'études spatiales. ​

Ce lancement est le huitième de l'année pour Arianespace en Guyane et le deuxième en 2018 avec le lanceur Soyouz depuis son pas de tir local de Sinnamary. ​

Le précédent lancement d'une fusée Soyouz, le 11 octobre dernier depuis Baïkonour, s'est soldé par un échec. ​

Le vol vers la Station spatiale internationale de Nick Hague et Alexeï Ovtchinine avait été interrompu deux minutes après le décollage, déclenchant l'éjection automatique de la capsule avec les deux hommes. ​

Selon les conclusions de la commission d'enquête, rendues publiques jeudi dernier, le dysfonctionnement qui a causé l'accident serait dû à une « déformation » d'un capteur lors de l'assemblage de la fusée à Baïkonour. ​

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
Pour retourner sur la Lune, l'urgence de nouvelles combinaisons spatiales
Un composé présent dans le raisin pourrait renforcer les muscles des astronautes qui iront sur Mars
À 82 ans, Sue Finley, codeuse à la NASA, vise toujours les étoiles
Objectif Lune pour une sonde indienne
La machine qui a aidé les hommes à arriver sur la Lune
Des centaines d'objets archéologiques sur la Lune: faut-il les protéger?
Un drone sur Titan en 2034, la mission d'une vie
Test réussi par la Nasa de l'interruption d'urgence du lancement d'astronautes
Spectaculaire éclipse totale de soleil au-dessus du Chili
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.