ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

INSOLITE - Publié le 07/11/2018 à 13:54


Des passagers d'un avion se rebiffent contre une cargaison trop malodorante



Une cargaison de durian, ces fruits asiatiques particulièrement malodorants, a provoqué l'immobilisation d'un appareil indonésien pendant une heure après une rébellion des passagers refusant de s'envoler en subissant sa puanteur.

Le durian est très prisé des gourmets du sud-est asiatique qui le considèrent comme le "roi des fruits" grâce à sa texture crémeuse et son goût similaire à certains fromages bleus, mais son odeur est comparée par ses détracteurs à celle des égouts, du vomi ou de chaussettes sales.

Il est interdit dans les lieux publics dans plusieurs pays d'Asie.

Les passagers du vol de Sriwijaya Air qui devait partir de Bengkulu sur l'île de Sumatra vers Jakarta lundi ont refusé d'embarquer, incommodés par l'odeur et inquiets du poids de la cargaison.

Le transporteur aérien a reconnu que les soutes de l'appareil étaient chargées de plus de deux tonnes du fruit malodorant, mais ont souligné que cette cargaison était sans danger et que l'odeur devait se dissiper une fois en vol.

"Le durian n'est pas considéré comme un produit dangereux dans les avions", a insisté Abdul Rahim, un responsable de la compagnie aérienne sur la chaîne Kompas TV mardi soir.

Il a mis la puanteur sur le compte de la chaleur inhabituelle et a souligné que le personnel avait pris des mesures, notamment en répandant de la poudre de café sur les fruits, pour tenter d'absorber l'odeur.

Finalement le transporteur aérien a débarqué la cargaison de durian et les passagers ont pu repartir une heure plus tard vers Jakarta.

L'aéroport de Bengkulu a indiqué que les procédures concernant le transport de durian seraient révisées pour éviter à l'avenir d'incommoder les passagers.

Duels traditionnels à coups de fouet en Indonésie
Pour fêter l'Épiphanie, un village portugais laisse ses enfants fumer
Traverser l'Atlantique en tonneau: le septuagénaire aventurier annonce son départ
Inde: vous reprendrez bien un peu de rat ?
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
A Hanoï, des galettes de vers frits, délices des soirées hivernales
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Indonésie: des villageois capturent un python géant de 8 mètres
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.