ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 12/11/2018 à 12:43


Chine: les robots prêts à envahir le JT



Ils sont parfois brocardés pour leur façon de lire comme des robots les communiqués du régime communiste. Voilà que les présentateurs de la télévision chinoise sont confrontés à la concurrence d'images robotisées plus vraies que nature.

Evoquant "une première mondiale", l'agence Chine nouvelle a présenté cette semaine une paire de présentateurs virtuels de journaux télévisés, surfant sur les efforts faits par Pékin pour encourager les technologies d'intelligence artificielle.

L'un en costume sombre, cravate rouge, l'autre en veste et cravate grises, les deux présentateurs numérisés débitent à l'écran le texte entré dans leur système en remuant les lèvres au rythme des nouvelles. L'un parle chinois et l'autre anglais.

"C'est mon tout premier jour à l'agence Chine nouvelle", lance l'un des personnages, dont l'image est basée sur l'apparence réelle d'un jeune présentateur chinois en chair et en os, lunettes comprises.

D'après l'agence de presse officielle, qui dispose de son propre service de télévision, les deux robots ont été mis au point en collaboration avec Sogou, une entreprise pékinoise spécialiste de la reconnaissance vocale.

Le présentateur numérique présente l'avantage sur les autres journalistes de pouvoir travailler 24 heures sur 24, a souligné Chine nouvelle.

"Il est désormais officiellement membre de la rédaction de Chine nouvelle", a expliqué l'agence. "Il travaillera avec les autres présentateurs pour vous apporter des informations précises et vérifiées en temps et en heure".

Les deux personnages présentés à la Conférence mondiale de l'internet, une manifestation organisée chaque année par le gouvernement chinois à Wuzhen, non loin de Shanghai, ont déjà fait leur apparition sur des produits mis en ligne par Chine nouvelle, mais ce que compte en faire l'agence n'est pas encore très clair.

Ils ne relèvent pas à proprement parler de l'intelligence artificielle: ils récitent le texte qui leur est transmis, à la différence de machines capables de réfléchir, de prendre des décisions et d'agir de leur propre chef.

La Chine a élaboré un plan visant à lui permettre de devenir leader mondial en intelligence artificielle et autres technologies. Ce plan a toutefois été mis en veilleuse ces derniers mois, à la suite des accusations du président américain Donald Trump selon lesquelles ces innovations seraient pillées aux Etats-Unis.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
Les jeux vidéo de type Minecraft permettent-ils de doper la créativité ?
Près d'un Français sur deux estime que les médias véhiculent fréquemment des fausses informations
Facebook et YouTube s'engagent contre les remèdes miracles bidons
Et si les humains préféraient s'informer via des robots ?
L'intelligence artificielle bat enfin les humains dans un jeu multijoueur
L'intelligence artificielle et le big data à la rescousse des agriculteurs africains
Aux États-Unis, un drone a livré un colis précieux: un rein
D'ici 50 ans, il pourrait y avoir plus de profils de personnes décédées que vivantes sur Facebook
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.