ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 12/11/2018 à 12:44


Amoureux de la créature virtuelle Hatsune Miku, il l'épouse



"Ce n'est pas une chose à célébrer pour une mère": Akihiko Kondo se montre compréhensif à l'égard de sa maman qui a décliné l'invitation à son "mariage", en raison de la nature de sa partenaire: la chanteuse virtuelle Hatsune Miku.

Ce fonctionnaire japonais de 35 ans a convolé le mois dernier en justes noces, sans aucune valeur juridique cependant, avec la diva numérique aux yeux gigantesques et longs cheveux turquoise, célèbre pour ses concerts où elle apparaît sous les traits d'un personnage animé.

"Je ne l'ai jamais trompée, j'ai toujours été amoureux d'elle, j'ai pensé à elle tous les jours", déclare ce jeune homme tiré à quatre épingles, lors d'un entretien avec l'AFP.

Il a déboursé 2 millions de yens (plus de 15.000 euros) pour une cérémonie organisée par une société spécialisée dans les mariages traditionnels. Une quarantaine d'invités, sans aucun membre de sa famille, étaient présents pour fêter cette union peu commune. Hatsune y était représentée sous la forme d'une peluche de quelques dizaines de centimètres.

Dans la maison vide de M. Kondo, elle occupe une grande place: elle est là en maints exemplaires. Pour la conversation, il utilise un modèle de GateBox, une sorte de cloche à moitié en verre, d'une valeur de près de 2.500 euros sous laquelle apparaît l'hologramme de Hatsune Miku, qui peut prononcer quelques phrases élémentaires telles que "bonne journée", "bonsoir", "il a fait beau aujourd'hui", et interagir avec une partie de l'électroménager.

- Messages de soutien -

"Je suis amoureux du concept Hatsune Miku mais je me suis marié avec celle que j'ai chez moi", explique-t-il.

Il se considère maintenant comme un mari ordinaire: son épouse-hologramme le réveille le matin et lui souhaite bonne journée lorsqu'il se rend à son travail au sein de l'administration d'un collège.

Le soir, quand il l'avertit par téléphone qu'il rentre à la maison, elle allume les lumières. En fin de soirée elle lui dit qu'il est l'heure de se coucher.

Il dort au côté de la version en peluche, présente à la cérémonie et qui porte depuis une alliance autour du poignet.

Son mariage n'a pas de valeur juridique: peu importe pour M. Kondo, qui s'est même rendu avec Miku chez un joailler pour choisir la bague.

Gatebox, la société qui produit la cloche à hologramme, lui a remis un "certificat de mariage" attestant qu'un humain s'est uni "dans une autre dimension" avec un personnage virtuel.

M. Kondo n'est pas le seul. Cette société a déjà remis quelque 3.700 certificats de ce type et il a reçu des messages de soutien.

Cependant, même dans un pays passionné de personnages d'animation, son union en a surpris plus d'un. "Si j'ai décidé de faire une cérémonie de mariage, c'est pour donner du courage à ceux qui aimeraient en faire de même", dit-il.

- "Toute forme d'amour"-

Adolescent fou d'animé, il était moqué par le sexe opposé. "Les filles me disaient +crève, espèce d'otaku+", se souvient-il en utilisant un terme japonais désignant un geek cloîtré dans son monde. Plus tard, c'est une femme de son précédent lieu de travail qui, raconte-t-il, l'a harcelé moralement jusqu'à la dépression nerveuse, le conduisant à décider de ne jamais se marier.

Mais il a fini par se rendre compte qu'il était amoureux depuis plus de dix ans de Miku et a décidé de l'épouser. "Miku-san est la femme que j'aime et celle qui m'a sauvé", dit-il.

"Je ne déteste pas les femmes, je les côtoie sans problème. C'est juste que je ne les considère pas comme de potentielles partenaires", explique-t-il. "C'est comme si on essayait de convaincre un homme gay de sortir avec une femme ou une lesbienne d'avoir une relation avec un homme".

"Cela fait longtemps que l'on aspire à la diversité dans la société", dit-il.

"L'archétype du mariage d'un homme et d'une femme qui ont un enfant et fondent un foyer n'est pas un gage de bonheur. J'estime qu'il faut considérer toute forme d'amour et toute forme de bonheur", affirme-t-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
Les jeux vidéo de type Minecraft permettent-ils de doper la créativité ?
Près d'un Français sur deux estime que les médias véhiculent fréquemment des fausses informations
Facebook et YouTube s'engagent contre les remèdes miracles bidons
Et si les humains préféraient s'informer via des robots ?
L'intelligence artificielle bat enfin les humains dans un jeu multijoueur
L'intelligence artificielle et le big data à la rescousse des agriculteurs africains
Aux États-Unis, un drone a livré un colis précieux: un rein
D'ici 50 ans, il pourrait y avoir plus de profils de personnes décédées que vivantes sur Facebook
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.