ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 15/11/2018 à 11:02


L'Espagne veut interdire la vente de véhicules essence et diesel dès 2040


AFP

Le gouvernement espagnol a annoncé mardi vouloir interdire la vente de voitures diesel et essence dès 2040 dans le cadre d'une future loi sur la transition énergétique qui vise à "décarboniser" son économie d'ici à 2050.

Le gouvernement socialiste compte ainsi interdire "à partir de 2040, l'immatriculation et la vente en Espagne des véhicules" à l'origine d'"émissions directes de dioxyde de carbone", comme les voitures diesel et essence, selon un document de travail présenté mardi à la presse.

Ce projet du gouvernement de Pedro Sanchez, constitué il y a cinq mois, est présenté plus d'un an après que la France et le Royaume-Uni ont annoncé des objectifs similaires. M. Sanchez n'a pas la majorité des sièges au parlement et le vote de la loi n'est pas acquise.

Le projet constitue une étape importante vers la "décarbonisation" de l'économie espagnole dont la date est fixée à 2050, un objectif qui passe par le développement d'un parc automobile moins polluant, grâce à la mise en place de points de recharge pour véhicules électriques.

Les villes de plus de 50.000 habitants devront aussi mettre en place des "zones de faibles émissions" avant 2023, comme les centres-villes de Madrid et de Barcelone où la circulation automobile est limitée.

"En 2050, le système électrique devra exclusivement reposer sur des sources d'énergies renouvelables", a aussi souligné le ministère de la Transition écologique, qui désire en finir avec les "aides aux combustibles fossiles".

Pour ce faire, "à partir de l'entrée en vigueur de la loi, aucune autorisation d'activité d'exploration, aucun permis de recherche ni licence d'exploitation d'hydrocarbures sur tout le territoire national, territoire maritime inclus", a-t-il expliqué.

Sera également prohibé, sur le plan économique, tout nouveau versement de subventions qui "favorise la consommation d'énergies fossiles".

Madrid a averti que ces objectifs pouvaient être "révisés" pour respecter l'Accord de Paris sur le climat, mais que leur "niveau d'ambition" ne pouvait être quant à lui revu à la baisse.

Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
Les Chinois sèment la zizanie chez les pêcheurs de Madagascar
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.175 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.