ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 21 Mai 2019

SANTE - Publié le 15/11/2018 à 11:15


La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre


AFP

Des médecins de la CIA avaient songé à utiliser des "sérums de vérité" dans le cadre du programme d'interrogatoires poussés, assimilé à de la torture, mis en place après les attentats du 11 septembre 2001, selon des documents rendus publics mardi.

Cette hypothèse avait été soulevée en raison de la résistance du Palestinien Abou Zoubeida -- soupçonné d'être l'un des cerveaux des attentats contre les tours jumelles du World Trade Center --, malgré des simulations de noyade à répétition, la privation de sommeil ou l'enfermement dans des boîtes en 2002.

"L'intensité et la durée des interrogatoires d'AZ a surpris les médecins (de l'agence) et a entraîné l'examen d'une alternative, a priori plus bénigne, d'interrogatoires basés sur l'usage de drogues", selon un rapport d'un ancien médecin chef de l'agence américaine du renseignement.

Ce document de 90 pages a été mis en ligne mardi par la puissante organisation de défense des droits civiques ACLU qui a obtenu sa déclassification après une longue bataille judiciaire.

Selon ce rapport, des médecins de la CIA s'étaient penchés sur les précédents historiques et penchaient pour l'usage du puissant sédatif midazolam, sans être convaincus de son efficacité.

"Il semble que, si un individu peut endurer un interrogatoire intense, il pourra tenir face aux narcotiques", écrivait son auteur, tout en notant que ces drogues "pourraient servir d'excuses pour que le prisonnier se montre plus disert sans perdre la face".

Les soutiens de cette idée se sont heurtés à l'interdiction pour la CIA de mener des recherches médicales sur des prisonniers, décidée après le suicide d'une personne à qui du LSD avait été donné dans le cadre d'un programme secret dans les années 50.

Après avoir bataillé pour obtenir un feu vert du ministère de la Justice sur les autres méthodes d'interrogatoires, le service juridique de la CIA "n'a pas voulu soulevé une nouvelle question auprès du ministère", selon ce rapport.

Dans un décret de 2009, l'ancien président démocrate Barack Obama a mis un terme définitif à ce programme d'interrogatoires controversés, parfois assimilés à de la torture et menés dans des prisons secrètes de la CIA.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Rougeole: les politiques de vaccination insuffisantes pour contrer l'épidémie
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
Comment les mères bonobos aident leurs fils à se reproduire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.047 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.