ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

RECHERCHE - Publié le 16/11/2018 à 13:06


Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne



Qu'est-ce qui nous fait préférer le café au thé ? Les goûts seraient déterminés en partie par la "génétique", selon une étude australienne, publiée dans la revue scientifique Nature.

"L'étude a utilisé un échantillon très large" pour montrer que "la perception de l'amertume influence la consommation de thé et de café", a indiqué a l'AFP Daniel Liang-Dar Hwang, de l'université de Brisbane, co-auteur de l'étude.

Selon celle-ci, les personnes présentant la plus grande sensibilité au goût amer du café sont paradoxalement ceux qui en boivent le plus.

Cela "suggère que les consommateurs de café développent un goût ou une capacité à détecter la caféine", a indiqué la professeure en médecine préventive Marilyn Cornelis, co-auteure de l'étude.

"La génétique entre en compte légèrement plus dans la perception de l'amertume que dans la perception du sucré", a expliqué Dianel Liang-Dar Hwang.

La perception des goûts est également influencée par nos comportements. "Même si naturellement les humains n'aiment pas l'amertume, nous pouvons apprendre à apprécier des aliments amers", a expliqué le chercheur.

"Les buveurs de café étant généralement moins sensibles que les buveurs de thé à l'amertume, ils ont également plus de chances d'apprécier l'amertume d'autre aliments, comme les légumes verts", s'est amusé le jeune scientifique.

L'étude, basée sur les données génétiques de quelques 438.000 Britanniques participant à l'étude, n'est "pas généralisable à d'autres pays et cultures", selon ses auteurs.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Les prothèses auditives pourraient aussi prévenir le vieillissement cérébral
L'apathie, un symptôme encore trop sous-estimé chez les patients atteints d'Alzheimer
La musique pourrait calmer autant que les sédatifs avant une anesthésie locale
Alzheimer : des scientifiques tentent d'expliquer pourquoi la maladie touche plus les femmes que les hommes
Des chercheurs français identifient un mécanisme cellulaire impliqué dans les grossesses pathologiques
Des chercheurs français ouvrent la voie à une nouvelle génération d'antibiotiques
La pollution atmosphérique serait responsable d'un vieillissement prématuré des poumons
Des chercheurs créent un logiciel pour prédire la performance des athlètes
Des chercheurs éliminent le virus du sida chez des souris infectées
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.