ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

SANTE - Publié le 17/11/2018 à 12:11


La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique



La méditation peut être aussi efficace pour traiter les victimes de stress post-traumatique (ESPT) que les thérapies actuellement à l'oeuvre, constate une étude menée auprès de soldats américains soignés pour ESPT publiée dans le Lancet Psychiatry vendredi.

L'état de stress post-traumatique (ESPT) survient après un événement traumatique dans un contexte de mort, de menaces de mort, de blessures graves ou d'agression sexuelle.

Il se caractérise notamment par des souvenirs répétitifs et envahissants de l'événement, des cauchemars, l'évitement de tout élément (lieu, situations) rappelant le traumatisme, des états d'irritabilité ou de dépression.

On retrouve fréquemment un état de stress post-traumatique chez les victimes d'attentats et les soldats (14 % des soldats américains ayant servi en Irak ou Afghanistan en seraient victimes).

Parmi les traitements actuels, la thérapie par exposition est souvent utilisée. Elle consiste à amener la personne présentant un ESPT à s'exposer graduellement aux situations, lieux, images, sensations, bruits, odeurs et aux souvenirs associés à l'événement traumatique, afin d'« habituer » l'organisme à ne plus réagir de manière intense aux éléments rappelant le trauma, et donc à diminuer l'évitement.

Mais cette technique est douloureuse pour les victimes d'ESPT et 30 à 45 % des patients abandonnent le traitement, relève l'étude.

Les chercheurs de trois universités américains ont testé la pratique de la méditation avec une étude portant sur 203 anciens soldats américains porteurs d'ESPT.

Les soldats, hommes et femmes, étaient répartis en trois groupes : l'un pratiquait la méditation, le deuxième la thérapie par exposition et le troisième avait un cours théorique sur le stress post-traumatique.

60 % des anciens soldats qui pratiquaient 20 minutes de méditation chaque jour ont vu leurs symptômes s'améliorer significativement, et ils étaient plus nombreux à mener l'étude à son terme que le groupe soumis à la thérapie par exposition.

La méditation consiste à concentrer l'esprit sur un objet ou une idée pour atteindre un état de pleine conscience, calme et apaisé.

« La méditation peut être pratiquée seul, à peu près partout et à tout moment, sans recours à un équipement spécialisé ou à un soutien personnalisé », a indiqué à l'AFP Sanford Nidich, l'auteur principal de l'étude.

« Devant le problème croissant posé par le stress post-traumatique aux États-Unis, en Grande-Bretagne et ailleurs dans le monde, des thérapies alternatives comme la méditation doivent faire partie des options mises en oeuvre par les autorités de santé », dit-il.

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 3.972 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.