ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 21 Mai 2019

SANTE - Publié le 17/11/2018 à 12:11


La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique



La méditation peut être aussi efficace pour traiter les victimes de stress post-traumatique (ESPT) que les thérapies actuellement à l'oeuvre, constate une étude menée auprès de soldats américains soignés pour ESPT publiée dans le Lancet Psychiatry vendredi.

L'état de stress post-traumatique (ESPT) survient après un événement traumatique dans un contexte de mort, de menaces de mort, de blessures graves ou d'agression sexuelle.

Il se caractérise notamment par des souvenirs répétitifs et envahissants de l'événement, des cauchemars, l'évitement de tout élément (lieu, situations) rappelant le traumatisme, des états d'irritabilité ou de dépression.

On retrouve fréquemment un état de stress post-traumatique chez les victimes d'attentats et les soldats (14 % des soldats américains ayant servi en Irak ou Afghanistan en seraient victimes).

Parmi les traitements actuels, la thérapie par exposition est souvent utilisée. Elle consiste à amener la personne présentant un ESPT à s'exposer graduellement aux situations, lieux, images, sensations, bruits, odeurs et aux souvenirs associés à l'événement traumatique, afin d'« habituer » l'organisme à ne plus réagir de manière intense aux éléments rappelant le trauma, et donc à diminuer l'évitement.

Mais cette technique est douloureuse pour les victimes d'ESPT et 30 à 45 % des patients abandonnent le traitement, relève l'étude.

Les chercheurs de trois universités américains ont testé la pratique de la méditation avec une étude portant sur 203 anciens soldats américains porteurs d'ESPT.

Les soldats, hommes et femmes, étaient répartis en trois groupes : l'un pratiquait la méditation, le deuxième la thérapie par exposition et le troisième avait un cours théorique sur le stress post-traumatique.

60 % des anciens soldats qui pratiquaient 20 minutes de méditation chaque jour ont vu leurs symptômes s'améliorer significativement, et ils étaient plus nombreux à mener l'étude à son terme que le groupe soumis à la thérapie par exposition.

La méditation consiste à concentrer l'esprit sur un objet ou une idée pour atteindre un état de pleine conscience, calme et apaisé.

« La méditation peut être pratiquée seul, à peu près partout et à tout moment, sans recours à un équipement spécialisé ou à un soutien personnalisé », a indiqué à l'AFP Sanford Nidich, l'auteur principal de l'étude.

« Devant le problème croissant posé par le stress post-traumatique aux États-Unis, en Grande-Bretagne et ailleurs dans le monde, des thérapies alternatives comme la méditation doivent faire partie des options mises en oeuvre par les autorités de santé », dit-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Rougeole: les politiques de vaccination insuffisantes pour contrer l'épidémie
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
Comment les mères bonobos aident leurs fils à se reproduire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.