ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

SANTE - Publié le 28/11/2018 à 15:03


Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer



Le Comité éthique et cancer, une instance consultative, n'a pas trouvé de raison de s'opposer à l'usage du cannabis par des adultes atteints d'une maladie grave qui disent en tirer un bénéfice, même si ce bénéfice n'est pas démontré de façon rigoureuse.

Une patiente atteinte d'un cancer, qui affirme que la consommation de ce produit la soulage de douleurs intenses et chroniques et de ses nausées, avait saisi le Comité en l'interrogeant sur le caractère éthique ou non de l'interdiction du cannabis dans un contexte thérapeutique.

Elle compare l'interdiction actuelle à "un refus de soins", indique mardi le Comité présidé par le professeur Axel Kahn, généticien et président honoraire de l'université Paris-Descartes.

Malgré les "données encore insuffisantes" sur les effets thérapeutiques du cannabis, le Comité s'est attaché à déterminer s'il existe des raisons éthiques de s'opposer à la consommation de cannabis par des malades qui s'en disent soulagés.

"Aucun des arguments possiblement en défaveur d'une telle consommation ne lui est apparu de nature à continuer de l'interdire", estime-t-il.

"En particulier, il n'a pu identifier d'effet néfaste avéré assez sérieux pour s'opposer à une semblable pratique par des personnes adultes atteintes d’une maladie grave, potentiellement mortelle et qui déclarent en tirer bénéfice".

Mais il recommande de ne pas le fumer et de privilégier d'autres formes de consommation.

Selon le Comité, dont l'avis est disponible en ligne (ethique-cancer.fr), il conviendrait que l'accès au cannabis ou à ses substances actives" puisse être encadré par les autorités de santé, afin d'apporter aux personnes malades les garanties nécessaires quant à la qualité, aux concentrations et aux modalités d'utilisation optimale du cannabis ou de ses substances actives".

Cet "encadrement permettrait de surcroît aux personnes malades de se dispenser de faire appel à des circuits parallèles" pour s'en procurer et "leur éviterait également de risquer des poursuites pénales du fait de leur consommation".

La Ligue contre le cancer est à l'origine de la création du Comité éthique et cancer, installé en 2008 par la ministre de la Santé d'alors Roselyne Bachelot-Narquin.

Un comité d'experts de l'Agence du médicament ANSM remettra ses premières conclusions d’ici à la fin de l'année sur l’intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique.

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.114 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.