ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

RECHERCHE - Publié le 30/11/2018 à 12:32


Un placenta artificiel pourrait aider à comprendre les problèmes de la grossesse


AFP

Des chercheurs britanniques ont annoncé mercredi avoir réussi à créer un placenta artificiel à un stade très précoce, qui pourrait servir de modèle expérimental pour aider à comprendre pourquoi certaines femmes connaissent des complications au cours de leur grossesse ou n'arrivent pas à la mener à terme.

Quand le placenta ne fonctionne pas correctement, « cela peut provoquer de graves problèmes, tels que la pré-éclampsie ou une fausse couche. [...] Mais notre connaissance de cet organe important est très limitée, car nous manquons de bons modèles expérimentaux », a expliqué dans un communiqué Margherita Turco, auteure principale de l'étude publiée dans la revue scientifique Nature.

Généralement, la recherche médicale teste d'abord sur des animaux le potentiel et la fiabilité des nouveaux traitements destinés à l'homme. Mais « le placenta humain est très différent de celui des autres espèces, donc les modèles animaux ne fonctionnent pas vraiment », a souligné au cours d'une conférence de presse Ashley Moffett, professeur au département de pathologie de l'université de Cambridge, qui travaille depuis plus de 30 ans sur la culture des cellules placentaires.

Son équipe de recherche est parvenue à isoler et à cultiver des cellules appelées trophoblastes, qui se forment seulement quelques jours après la fécondation et qui deviennent ensuite le placenta et le cordon ombilical.

Les scientifiques ont ainsi créé ce qu'ils appellent des « mini-placentas », qui reproduisent in vitro le fonctionnement de placentas réels et sécrètent notamment les hormones et les protéines qui modifient le métabolisme des femmes pendant la grossesse.

Ils espèrent que ce modèle « organoïde » permettra de mieux étudier les anomalies dans le développement du placenta, qui peuvent empêcher l'embryon de s'implanter correctement ou provoquer des problèmes dans la suite de la grossesse.  

On sait ainsi que la pré-éclampsie trouve son origine dans un dysfonctionnement du placenta, pourtant, selon l'Organisation mondiale de la santé, environ 47 000 femmes sont mortes en 2015 de ce symptôme caractérisé par une forte hypertension artérielle associée à une présence excessive de protéines dans les urines.

Cela devrait aussi aider à voir comment les médicaments pris par la mère affectent le placenta et à comprendre pourquoi certaines infections passent cette barrière naturelle (comme le virus Zika) alors que d'autres non (comme celui de la dengue, pourtant proche).

L'an dernier, la même équipe de Cambridge est parvenue à reconstituer en culture des muqueuses utérines - le tissu qui recouvre la paroi interne de l'utérus et dans lequel s'implante le placenta en cas de grossesse.

Les enfants en contact avec la nature se comporteraient mieux
Le cerveau reste attentif à son environnement même pendant le sommeil
Dormir moins de 6h par nuit pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Plusieurs centaines de gènes ayant une influence sur la consommation de tabac ont été découverts
Certains additifs alimentaires seraient liés à un style de vie plus sédentaire
Notre cerveau porte son attention sur la taille réelle des objets
Cancer du sein: un test sanguin pourrait aider à choisir le traitement
À la recherche de nouvelles molécules contre le paludisme
Un placenta artificiel pourrait aider à comprendre les problèmes de la grossesse
Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.