ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 21 Mai 2019

PLANETE - Publié le 30/11/2018 à 12:36


L'année 2018 en voie d'être parmi les plus chaudes


AFP

L'année 2018 devrait figurer au 4e rang des plus chaudes jamais enregistrées, a alerté jeudi l'ONU, avertissant de l'extrême urgence de la situation dans un rapport publié avant le sommet sur le climat COP24.

Dans sa déclaration provisoire sur l'état du climat mondial, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) observe que la température moyenne à la surface du globe, pour les 10  premiers mois de l'année, était supérieure de quasiment 1 °C aux valeurs de l'époque préindustrielle (1850-1900), de sorte que « 2018 s'annonce comme la 4e année la plus chaude jamais enregistrée ».

Conséquence : la tendance au réchauffement de la Terre sur le long terme « est évidente et se poursuit », a déclaré le secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, en conférence de presse.

Et alors que les 22 dernières années comptent les 20  années les plus chaudes jamais enregistrées, les quatre dernières caracolent en tête de liste, selon l'OMM.

« Il faut le marteler encore et encore : nous sommes la première génération à bien comprendre les changements climatiques et la dernière à pouvoir en contrer les conséquences », a souligné M. Taalas.

Alors que les concentrations de gaz à effet de serre, facteur déterminant du réchauffement, vont de record en record, « la température risque d'augmenter de 3-5 °C d'ici à la fin du siècle si la tendance continue », a-t-il alerté, quelques jours avant la COP24 qui doit se tenir à Katowice en Pologne.

Au cours de la COP24, la communauté internationale doit finaliser l'accord de Paris pour atteindre l'objectif de limiter le réchauffement climatique à moins de 2 °C, voire à 1,5 °C par rapport au niveau de la Révolution industrielle.

Selon les experts de l'ONU, il est matériellement possible d'atteindre cet objectif de 1,5 °C en changeant notre mode de vie, les systèmes énergétiques et les réseaux de transport.  

Froid et chaud

En attendant, le réchauffement climatique se poursuit sans relâche, entraînant une élévation du niveau de la mer, l'acidification des océans et la fonte de la banquise et des glaciers.

Le rapport explique par exemple que l'étendue de la banquise arctique a été bien inférieure à la normale depuis le début de l'année, affichant des records à la baisse en janvier et février. Et le maximum annuel, observé à la mi-mars, figure au troisième rang des plus faibles jamais enregistrés.

2018 a également connu son lot de conditions météorologiques extrêmes, autre caractéristique majeure du réchauffement. La saison cyclonique a été particulièrement active dans le Pacifique Nord-Est, où l'énergie cyclonique cumulée a été la plus importante qui ait été enregistrée depuis le début des observations par satellite, détaille le rapport.

Et en Europe, l'une des vagues de froid les plus marquantes de ces dernières années a fait grelotter le continent fin février et début mars, suivie d'une chaleur et sécheresse exceptionnelles qui ont entraîné notamment de grands incendies de forêt en Scandinavie.

La Californie, victime de sécheresse chronique depuis plusieurs années, a été frappée elle aussi cette année par de violents incendies, dont Camp Fire en novembre, l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de cet état américain avec au moins 85 morts.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
L'agroforesterie étend ses racines en France et dans le monde
Aux Philippines, ces villages qui s'enfoncent inexorablement dans le sol
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
La survie miraculeuse du pirarucu, poisson géant d'Amazonie
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Deux tiers des plus longs cours d'eau du monde entravés par des structures humaines
Canada: trois espèces de baleines en péril
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
Comment les mères bonobos aident leurs fils à se reproduire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.052 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.