ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 30/11/2018 à 12:36


L'année 2018 en voie d'être parmi les plus chaudes


AFP

L'année 2018 devrait figurer au 4e rang des plus chaudes jamais enregistrées, a alerté jeudi l'ONU, avertissant de l'extrême urgence de la situation dans un rapport publié avant le sommet sur le climat COP24.

Dans sa déclaration provisoire sur l'état du climat mondial, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) observe que la température moyenne à la surface du globe, pour les 10  premiers mois de l'année, était supérieure de quasiment 1 °C aux valeurs de l'époque préindustrielle (1850-1900), de sorte que « 2018 s'annonce comme la 4e année la plus chaude jamais enregistrée ».

Conséquence : la tendance au réchauffement de la Terre sur le long terme « est évidente et se poursuit », a déclaré le secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, en conférence de presse.

Et alors que les 22 dernières années comptent les 20  années les plus chaudes jamais enregistrées, les quatre dernières caracolent en tête de liste, selon l'OMM.

« Il faut le marteler encore et encore : nous sommes la première génération à bien comprendre les changements climatiques et la dernière à pouvoir en contrer les conséquences », a souligné M. Taalas.

Alors que les concentrations de gaz à effet de serre, facteur déterminant du réchauffement, vont de record en record, « la température risque d'augmenter de 3-5 °C d'ici à la fin du siècle si la tendance continue », a-t-il alerté, quelques jours avant la COP24 qui doit se tenir à Katowice en Pologne.

Au cours de la COP24, la communauté internationale doit finaliser l'accord de Paris pour atteindre l'objectif de limiter le réchauffement climatique à moins de 2 °C, voire à 1,5 °C par rapport au niveau de la Révolution industrielle.

Selon les experts de l'ONU, il est matériellement possible d'atteindre cet objectif de 1,5 °C en changeant notre mode de vie, les systèmes énergétiques et les réseaux de transport.  

Froid et chaud

En attendant, le réchauffement climatique se poursuit sans relâche, entraînant une élévation du niveau de la mer, l'acidification des océans et la fonte de la banquise et des glaciers.

Le rapport explique par exemple que l'étendue de la banquise arctique a été bien inférieure à la normale depuis le début de l'année, affichant des records à la baisse en janvier et février. Et le maximum annuel, observé à la mi-mars, figure au troisième rang des plus faibles jamais enregistrés.

2018 a également connu son lot de conditions météorologiques extrêmes, autre caractéristique majeure du réchauffement. La saison cyclonique a été particulièrement active dans le Pacifique Nord-Est, où l'énergie cyclonique cumulée a été la plus importante qui ait été enregistrée depuis le début des observations par satellite, détaille le rapport.

Et en Europe, l'une des vagues de froid les plus marquantes de ces dernières années a fait grelotter le continent fin février et début mars, suivie d'une chaleur et sécheresse exceptionnelles qui ont entraîné notamment de grands incendies de forêt en Scandinavie.

La Californie, victime de sécheresse chronique depuis plusieurs années, a été frappée elle aussi cette année par de violents incendies, dont Camp Fire en novembre, l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de cet état américain avec au moins 85 morts.

Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
Les Chinois sèment la zizanie chez les pêcheurs de Madagascar
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.097 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.