ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Avril 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 30/11/2018 à 12:39


La Nasa choisit 9 entreprises pour le retour sur la Lune


AFP

La Nasa a annoncé jeudi avoir choisi neuf entreprises privées pour construire des atterrisseurs et livrer du matériel sur la Lune, où les Américains veulent renvoyer des astronautes dans une décennie.

"C'est quelque chose que nous n'avons jamais fait", a déclaré Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa, depuis le siège de l'agence spatiale à Washington. "Nous voulons que de multiples fournisseurs se concurrencent sur les coûts et les innovations".

La Nasa poursuit son changement de modèle: au lieu de développer elle-même avec des sous-traitants des fusées ou des appareils, elle "achète un service".

La "Nasa devient un client parmi d'autres... ce qui réduit les coûts et les risques", a-t-il dit, assurant que le retour sur la Lune ne serait pas éphémère.

C'est déjà ce qu'elle fait pour la livraison de fret à la Station spatiale internationale (ISS), et ce qu'elle fera bientôt pour le transport de ses astronautes que SpaceX et Boeing doivent, si tout va bien, assurer à partir de 2019.

Le président Donald Trump a signé en 2017 une directive ordonnant à la Nasa de retourner sur la Lune, comme une première étape avant d'aller sur Mars, en s'appuyant sur le secteur privé.

Lundi, Jim Bridenstine a envisagé cette arrivée sur Mars au milieu des années 2030, un calendrier très ambitieux.

Les neuf sociétés sélectionnées sont: Astrobotic, Deep Space Systems, Draper, Firefly, Intuitive Machines, Lockheed Martin, Masten Space Systems, Moon Express et Orbit Beyond.

Elles n'ont pas décroché de contrats financiers mais font désormais partie du catalogue retenu par la Nasa, qui organisera de multiples compétitions pour sélectionner les engins qui iront sur la Lune.

Thomas Zurbuchen, chef du directorat scientifique de la Nasa, a expliqué jeudi qu'il y aurait au moins un instrument scientifique pour évaluer le niveau de radiations à la surface afin de comprendre le risque pour les futurs astronautes.

Le plan actuel de la Nasa est de commencer par envoyer du matériel sur la Lune puis de construire une station en orbite lunaire à partir de 2022. En 2023, une fusée emmènera des astronautes autour de la Lune, sur une orbite plus lointaine que lors des missions Apollo des années 1960.

L'atterrissage d'astronautes sur la Lune ne devrait pas être possible avant la fin des années 2020, selon la Nasa.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
Découverte d'une particule fondatrice de l'univers
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Le monde admire pour la première fois un trou noir
Japon: la sonde Hayabusa2 tente de créer un cratère sur un astéroïde
Enfin une image d'un trou noir ? Réponse mercredi
Les débris du test antisatellite pas dangereux pour l'ISS, dit l'Inde
Votre voix sur Mars? Tentez le concours
Du méthane sur Mars; une source peut-être localisée
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.