ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 30/11/2018 à 12:42


Chine: la reconnaissance faciale traque la triche au marathon


AFP

Faire appel à une doublure pour courir à votre place ? Oubliez l'idée en Chine: les organisateurs d'un marathon utiliseront dimanche la reconnaissance faciale pour traquer les fraudeurs, a annoncé un média d'Etat après un scandale.

Les compétitions de course à pied gagnent en popularité dans le pays asiatique, avec des participants souvent passionnés qui revêtent les tout derniers équipements à la mode.

Des événements qui attirent également les tricheurs: les organisateurs d'un semi-marathon le weekend dernier à Shenzhen (sud) ont découvert que 258 coureurs avaient triché, notamment en empruntant des raccourcis.

Mais l'impunité pourrait désormais cesser.

Lors du marathon de Kunming (sud-ouest), qui sera organisé dimanche et devrait attirer 6.000 coureurs, les organisateurs utiliseront la reconnaissance faciale pour éviter les fraudes.

"Les participants devront apporter un document d'identité valable et se soumettre à une vérification par un système de reconnaissance faciale", a indiqué jeudi l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Elle a jugé "honteuse" l'affaire de tricherie à Shenzhen.

Beaucoup d'internautes en Chine accusent la mode du marathon de conduire à des excès. Certains participants ne s'entraîneraient pas ou peu mais voudraient simplement pouvoir publier leur photo sur les réseaux sociaux, afin de faire croire à leur employeur ou à leurs amis qu'ils mènent une vie saine.

La Chine est pionnière dans l'utilisation de la reconnaissance faciale, de la commande de nourriture dans les fast-foods jusqu'à l'embarquement dans les avions, en passant par la recherche de délinquants et criminels.

La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
Au Bénin, des classes mobiles pour réparer la fracture numérique
L'intelligence artificielle d'IBM moins convaincante qu'un humain
Netflix a dépassé les 5 millions d'abonnés en France, 4 ans et demi après son lancement
Des éditeurs américains de jeux vidéos bousculés par le carton Fortnite
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Osmosis : Netflix lance sa nouvelle série originale française en mars
Transpolis, ville fantôme où s'élabore la mobilité de demain
Des robots humanoïdes déployés dans des maisons de retraite privées
Nintendo: une nouvelle Switch attendue pour contrer l'essoufflement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.025 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.