ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 05/12/2018 à 21:25


Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute


AFP

L'ex-astronaute américaine Mae Jemison a appelé mardi le monde à "une prise de conscience" des menaces du changement climatique, soulignant devant la COP24 sur le climat que la planète Mars ne pourrait pas devenir "un plan B" pour l'humanité.

Même si la lutte contre le changement climatique est "peut-être le problème le plus important" auquel l'humanité ait jamais été confronté, "nous devons le résoudre et c'est vraiment important de comprendre que c'est notre problème à tous", a déclaré la première afro-américaine à être allée dans l'espace, au 3e jour de la 24e Conférence de l'ONU sur le climat (COP24) à Katowice, en Pologne.

"Quand les gens disent +sauvez la Terre+, ils se trompent. Il ne s'agit pas de sauver la Terre, il s'agit de s'assurer qu'on ne continue pas à l'endommager au point qu'elle ne puisse plus nous accueillir", a-t-elle noté, évoquant l'"incroyable planète bleue", "forte et résistante", qu'elle avait vue depuis la fenêtre d'une navette spatiale en 1992.

"Nous devons être très clairs, c'est une première prise de conscience: la Terre n'a pas besoin de nous, nous avons besoin de la Terre. Et malgré mon envie d'aller sur Mars, ce n'est pas un plan B pour notre civilisation et notre espèce", a-t-elle encore ajouté.

Quelque 200 pays sont réunis depuis dimanche à Katowice, capitale polonaise du charbon, pour tenter de donner vie à l'accord de Paris. Ils doivent finaliser d'ici mi-décembre les règles d'application de ce pacte de 2015 qui vise à limiter le réchauffement de la planète à +2°C, idéalement +1,5°C, par rapport à l'ère pré-industrielle.

Un récent rapport des scientifiques du Giec, tout en évoquant les nettes différences en termes d'impacts attendus entre ces deux objectifs, a souligné qu'il faudrait, pour rester sous +1,5°C, réduire les émissions de CO2 de près de 50% d'ici à 2030 par rapport à 2010.

Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
Les énergies renouvelables progressent en Europe
La Zambie veut abattre 2000 hippopotames, les ONG indignées
Une rare panthère noire photographiée en Afrique
Des bases américaines menacées par le changement climatique
Prédire la floraison des cerisiers, très sérieuse mission au Japon
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.