ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

SEXO - Publié le 06/12/2018 à 08:36


Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour


AFP

Une nouvelle étude de l'université de Californie à Berkeley a prouvé que les relations au sein d'un couple s'apaisent avec le temps.

L'équipe de chercheurs a analysé des conversations de plus de 150 couples, de personnes ayant 40 ans et plus et mariés depuis 15 à 35 ans.Durant 13 ans, l'équipe a analysé les interactions émotionnelles de ces individus et a constaté que les querelles laissaient place à l'humour au sein du couple avec le temps.

L'étude, publiée dans le journal Emotion, montre que les comportements positifs tels que l'humour ou l'affection envers le conjoint ou la conjointe augmentent au fur et à mesure du temps. En parallèle les comportements négatifs tels que la défense ou la critique diminuent.

En se basant sur les résultats de l'étude, l'équipe de chercheurs a réalisé que les personnes âgées vivant un mariage stable montraient moins de signes de dépression ou d'anxiété, malgré la perte de proche du fait du vieillissement.

Les scientifiques se sont rendu compte que les femmes étaient de manière générale plus expressives, sur le plan émotionnel, que leur mari et qu'elles adoptaient un comportement plus dominateur et moins affectueux au fur et à mesure de la longévité de la relation. En parallèle, l'équipe s'est rendu compte que les comportements négatifs diminuaient malgré tout avec le temps.

Cette étude prouve à la fois qu'il est important d'être bien entouré, et qu'un mariage sain et stable peut permettre d'améliorer sa santé mentale. Ces résultats montrent également qu'à mesure que l'on vieillit on se concentre sur les aspects positifs de notre vie.

Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour
Des objets d'Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, vendus aux enchères
Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.132 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.