ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

FUTUR - Publié le 13/12/2018 à 12:18


Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace


AFP

Virgin Galactic pourrait réaliser un nouveau vol d'essai dès jeudi du vaisseau qui emmènera un jour des touristes à la frontière de l'espace, la société spatiale américaine de Richard Branson espérant être la première à commercialiser ces voyages spatiaux.

Virgin Galactic a annoncé mercredi que le quatrième vol d'essai "propulsé" de l'appareil, baptisé VSS Unity, pourrait avoir lieu à partir de jeudi, selon la météo.

Les vols partent depuis le "spatioport" du Mojave, en Californie. Le vaisseau ne décolle pas depuis la Terre mais est emporté en altitude par un avion porteur, qui le largue à environ 15 km d'altitude. Puis les deux pilotes de VSS Unity allument leur moteur fusée en direction du ciel pour passer la frontière de l'espace, fixée par convention à 100 km d'altitude.

En juillet, après avoir allumé sa fusée pendant 42 secondes, VSS Unity a atteint 52 km, dans la partie de l'atmosphère appelée mésosphère, au-delà de la stratosphère, les avions de ligne volant à environ 10 km d'altitude. Sa vitesse a dépassé Mach 2, soit 2.469 km/h.

"Le but de ce vol est de voler plus haut et plus vite que les précédents", a annoncé Virgin Galactic.

"Si tout se passe comme prévu, nos pilotes feront l'expérience d'une période étendue de microgravité pendant que VSS Unity file vers l'apogée", poursuit la société.

Une autre société américaine, plus discrète que Virgin, est sur les rangs pour devenir la première à envoyer des passagers dans l'espace: Blue Origin, fondée par le milliardaire Jeff Bezos, patron d'Amazon. Mais cette dernière a choisi de le faire avec une petite fusée.

La date du premier vol commercial de Virgin a été maintes fois repoussée, en particulier à cause de l'accident qui a coûté la vie à un copilote lors d'un vol d'essai en 2014, et a retardé le projet de plusieurs années.

Mais Richard Branson a rappelé sur CNN en novembre dernier qu'il espérait voir ses pilotes atteindre l'espace "avant Noël". Plus de 600 clients ont déjà payé leur place à 250.000 dollars depuis des années.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le taxi du futur, volant et autonome?
Véhicule autonome : gare à l'impact environnemental
Premier essai en vol de la voiture volante de Boeing
Une startup lève 100 millions de dollars pour construire son avion supersonique
Les voitures volantes, fantasme éternel ou réalité à portée de main ?
Hyundai dévoile à Las Vegas un concept-car qui rampe et qui marche
Los Angeles: Elon Musk dévoile un tunnel pour révolutionner les transports urbains
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Premier vol d'un mini avion à propulsion ionique
Bientôt des voitures volantes? Le Japon y croit
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.