ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 26 Mars 2019

SANTE - Publié le 21/12/2018 à 00:02


Les Américains plus gros et plus petits qu'en 1999


AFP

Plus gros et plus petits : en une quinzaine d'années, la silhouette des Américains s'est transformée, selon des statistiques sanitaires fédérales publiées jeudi, qui n'avancent pas d'explications à cette tendance.

Ce n'est pas vraiment une surprise, dans un pays luttant depuis de nombreuses années contre le fléau de l'obésité, que le poids moyen, le tour de taille et l'indice de masse corporelle (IMC) aient augmenté chez les adultes entre 1999 et 2016, dernières statistiques disponibles.

« Une augmentation linéaire importante dans le poids a été constatée à travers le temps à la fois chez les hommes et chez les femmes », relève le National Center for Health Statistics dans son rapport, qui s'appuie sur des examens physiques de plus de 47 000 personnes âgées de plus de 20 ans aux États-Unis.

D'après les données publiées jeudi, un Américain pesait en moyenne 89,8 kg en 2015-2016 et une Américaine 77 kg. En 1999-2000, ils affichaient respectivement 86 et 74 kg en moyenne.  

Sur la même période, le tour de taille des hommes s'est étiré, pour passer de 99 centimètres à 102 cm, et celui des femmes a pris 5 cm, à 98 cm.

Si la population américaine a ajouté quelques centimètres à sa circonférence, elle a perdu quelques millimètres au niveau de la taille.

Un Américain mesurait en moyenne 175,4 cm en 2015-2016, contre 175,6 cm en 1999-2000. L'Américaine a également perdu en hauteur, passant de 162,1 cm à 161,7 cm.

En ce qui concerne l'IMC, ratio entre la taille et le poids, celui des hommes est passé de 27,8 en moyenne en 1999 à 29,1 en 2016. Chez les femmes, il ressort à 28,2, contre 27,8 auparavant.

Pour l'Organisation mondiale de la santé, un adulte dont l'IMC dépasse 25 est en surpoids et une personne est obèse quand il est supérieur à 30, soit à partir de 87 kg pour une personne mesurant 170 cm.

D'après les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), 39,8 % des Américains sont considérés comme obèses. Soit plus de 93 millions de personnes.

Pour les médecins, maintenir un poids dit normal - IMC compris entre 18,5 et 24,9 traditionnellement - a de multiples avantages, car l'obésité augmente le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2, ainsi que de plusieurs types de cancer.

L'obésité a également des conséquences économiques : le coût annuel en soins médicaux est de 147 milliards de dollars aux États-Unis, d'après les CDC.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Huit Français sur dix pour une répartition régulée des médecins libéraux sur le territoire
Sept marques d’implants mammaires pourraient être interdites en France
Tabac: 1,6 million de fumeurs quotidiens en moins depuis 2016
Les tests d'angine en pharmacie vont être généralisés et remboursés
Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
La pratique d'un sport en équipe associée à une réduction des risques de dépression chez les garçons de 9-11 ans
Journée nationale du sommeil : comment trouver son rythme idéal ?
Poissons panés: trop d'additifs, d'arômes et de sucres ajoutés, dénonce la CLCV
Ebola en RDC: un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l'Est
Les lingettes contenant un conservateur toxique ne doivent pas être utilisées sur les fesses des bébés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Rare découverte d'une épave de navire viking en Norvège
Huit Français sur dix pour une répartition régulée des médecins libéraux sur le territoire
Sept marques d’implants mammaires pourraient être interdites en France
Les petits-déjeuners en famille aideraient les enfants à mieux accepter leur corps
Une nouvelle étude montre les bienfaits de l'allaitement sur la santé cardiaque des mères
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.045 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.