ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 21/12/2018 à 00:05


Le Japon pourrait se retirer de la Commission baleinière internationale


AFP

Le gouvernement japonais étudie la possibilité de sortir de la Commission baleinière internationale (CBI) dans le but d'échapper à ses règles et de relancer la pêche commerciale à la baleine, a-t-on appris jeudi.

« Nous regardons toutes les options », dont celle du retrait de la CBI, a déclaré à l'AFP Yuki Morita, un responsable de l'Agence des pêches.

« Rien n'est encore décidé, mais tout est étudié », a confirmé un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères.

Les deux ont insisté sur le fait que la position officielle n'avait pour l'heure pas changé, tout en rappelant que le Japon avait menacé de sortir de la CBI dès septembre dernier, quand la Commission s'était opposée à sa demande de reprendre la pêche commerciale.

Le 15 septembre, la réunion de cette instance s'était achevée par le rejet du texte phare porté par le Japon, intitulé « Le chemin à suivre ».  

Il visait à mettre en place une double voie au sein de la CBI, instance de 89 pays membres, afin de faire coexister la préservation et la chasse commerciale des baleines. Cette dernière aurait été gérée par un « comité de la chasse à la baleine durable ».

La proposition aurait aussi mis fin au moratoire sur cette activité mis en place en 1986.

Mais les pays défenseurs des baleines, conduits par l'Australie, l'Union européenne et les États-Unis, ont torpillé le texte nippon, par 41 voix contre 27.

Le vice-ministre japonais de la Pêche, Masaaki Taniai, avait alors vivement regretté le résultat du vote et brandi l'option ultime de quitter la CBI.  

D'après l'agence de presse japonaise Kyodo, la décision de partir ou de rester sera officiellement prise avant la fin de l'année.  

En cas de retrait, il faut s'attendre à coup sûr à de vives critiques de l'étranger et un nouveau front entre les détracteurs et défenseurs de la pêche aux cétacés, que les Japonais, notamment la frange nationaliste, considèrent comme une importante tradition nippone.  

Le pays s'abstiendrait cependant d'aller chasser dans les eaux de l'Antarctique. Il se contenterait d'attraper des baleines dans les mers à proximité de l'archipel, indique Kyodo.

Le Japon est signataire du moratoire sur la chasse à la baleine décidé en 1986 par la CBI, mais il utilise une faille du texte qui autorise la chasse aux cétacés pour des recherches. La chair de baleine finit cependant sur les étals des poissonniers.

S'il est exact qu'elle a constitué une salvatrice source de protéines dans les années de l'immédiat après-guerre, aujourd'hui, la plupart des Japonais disent ne pas en manger, ou très rarement.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.