ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

INSOLITE - Publié le 26/12/2018 à 14:49


Inde: vous reprendrez bien un peu de rat ?


AFP

Chaque fin d'année sur un marché du nord-est de l'Inde, le rat constitue un mets de choix, et un complément de revenus pour les membres de communautés tribales employés le reste du temps dans les plantations de thé.

Destiné à être bouilli, dépouillé puis cuisiné avec une sauce épicée, ce rongeur est plus prisé que le poulet et le porc par les clients du marché du dimanche de Kumarikata, un village d'Assam, grand État du nord-est de l'Inde.

Les consommateurs y achètent des centaines de rats fraîchement attrapés et écorchés, une chasse qui permet aussi de protéger les rizières de ces champs situés à proximité du Bhoutan. Le rat déjà rôti est également très demandé.

Durant les mois d'hiver, lorsque le travail est rare dans les plantations de thé de la région, cette activité permet aux communautés tribales pauvres de gagner un peu d'argent.

Un kilogramme de viande de rat, considérée comme un plat raffiné, se vend environ 200 roupies (2,5 euros), soit autant que le poulet et le porc.

Le soir, les tribaux placent des pièges faits de bambou à la sortie des terriers dans les rizières. Les chasseurs travaillent de nuit, pour éviter que des prédateurs ne mangent les proies mortes avant qu'ils puissent les recueillir.

"Nous mettons des pièges dans les champs car les rats mangent les cultures de riz", explique à l'AFP Samba Soren, un vendeur de rats de Kumarikata.

Les agriculteurs estiment que la population de rats a augmenté dans la région ces dernières années. Certains d'entre eux peuvent peser plus d'un kilo, et les commerçants du marché disent en ramener entre 10 et 20 kilogrammes par nuit.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
2.000 couverts: pour ses 50 ans, Rungis régale la plus grande tablée du monde
Une petite ville américaine élit une chèvre comme nouveau maire
Bretagne: un renard tué par des poules dans un poulailler
Un plongeur miraculé avalé par une baleine
Un Tchèque tué par un lion qu'il élevait sans autorisation
Au Canada, le plus grand labyrinthe de neige du monde attire les touristes
Une famille endettée? Sa chienne est saisie et vendue sur eBay
Au Chili, le vol complice d'une buse et d'un parapentiste
Canada: l'une des plus longues patinoires naturelles au monde transforme Winnipeg
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.