ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

INSOLITE - Publié le 27/12/2018 à 10:48


Traverser l'Atlantique en tonneau: le septuagénaire aventurier annonce son départ


AFP

Le Français Jean-Jacques Savin a entamé mercredi matin sa tentative de traversée de l'Atlantique en tonneau par la seule force des courants en quittant la petite île d'El Hierro, dans les Canaries, d'où il espère rallier les Caraïbes en trois mois, a-t-il annoncé par téléphone à l'AFP.

"J'ai un temps formidable avec une houle d'un mètre et je me déplace à 2 ou 3 km/h. Pour l'instant, ma capsule se comporte très, très bien et j'ai des vents favorables annoncés jusqu'à dimanche", a indiqué ce sportif septuagénaire qui préparait sa tentative depuis des mois dans le petit chantier naval d'Arès, sur le bassin d'Arcachon (Gironde).

Trois mètres de long, 2,10 m de diamètre et un poids de 450 kg à vide : son tonneau aux airs de capsule spatiale, avec sa forme oblongue et ses côtés biseautés, est construit en contre-plaqué époxy, procédé qui durcit la matière pour la faire résister à l'assaut des vagues, et accessoirement aux attaques éventuelles d'orques.

À l'intérieur, sur 6 m2 d'espace de vie, un coin couchette, un coin cuisine, un bureau des cartes et un côté stockage. Au sol, un hublot pour voir les poissons.

L'ancien militaire parachutiste, qui a baroudé en Afrique où il a également travaillé comme pilote privé et conservateur de parc national, est déjà prêt pour la Saint-Sylvestre : "J'ai emmené un petit Sauternes et du foie gras". Avant d'embarquer, il avait aussi prévu du Saint-Emilion pour fêter ses 72 ans le 14 janvier.

L'aventurier espère que les courants le porteront naturellement, sans recours à une voile ou des rames, jusqu'aux Caraïbes : "peut-être les Barbades, mais j'aimerais bien une île française comme la Martinique ou la Guadeloupe. ce serait plus facile pour les papiers, et pour ramener le tonneau", a t-il dit.

Pour la science, il doit aussi larguer des balises de la JCOMMOPS (organisation internationale qui observe les océans) afin d'étudier les courants. Et il fera lui-même l'objet de tests sur la solitude en milieu clos. Même le vin sera à l'épreuve: du Bordeaux dans une amphore en terre cuite sera comparé au même vin resté à terre.

L'aventure, sponsorisée par le fabricant girondin de tonneaux Boutes, repose sur un budget de 60.000 euros, rassemblés notamment grâce à un financement participatif.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Dîner sous l'eau mais au sec dans le premier restaurant sous-marin d'Europe
Un ordinateur contenant six virus vendu 1,3 million de dollars
Un homme ingère 246 sachets de cocaïne et meurt en plein vol
Perdue en forêt pendant 15 jours, une Américaine retrouvée vivante
Le compost humain légalisé dans l'État de Washington
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
Le Népal balaye la découverte d'empreintes de yéti
Quand les fans de Star Wars fabriquent leurs propres sabres laser
Un serpent à trois yeux découvert en Australie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.