ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 26 Mars 2019

SANTE - Publié le 02/01/2019 à 11:43


Incliner légèrement la tête peut améliorer les interactions sociales


AFP

Une étude réalisée par le professeur assistant en psychologie Nicolas Davidenko, à l'Université de Californie à Santa-Cruz, suggère que lorsque nous inclinons légèrement la tête, notre interlocuteur a une plus grande tendance à regarder nos deux yeux, ce qui pourrait améliorer son engagement social.

La communication non verbale fait partie intégrante de nos interactions sociales. Nous exprimons bien plus nos émotions par la posture de notre corps ou des mimiques de notre visage que par les mots. Les yeux sont particulièrement important pour transmettre diverses informations.

Pour Nicolas Davidenko, il est primordial de regarder la personne qui nous parle dans les yeux pour améliorer l'interaction. Or certaines personnes ont beaucoup de difficultés à regarder leur interlocuteur dans les yeux. Les personnes fuyant le regard renvoient alors une image de désintérêt et de distraction. Ce type de situation est particulièrement fréquent pour les personnes atteintes de troubles autistiques.

Dans cette nouvelle étude, le psychologue s'est appuyé sur "le biais du regard gauche" pour approfondir ses recherches.

Lorsque nous discutons avec une personne, nous avons tendance à fixer le côté gauche de son visage, et donc son oeil gauche, c'est ce qui s'appelle "le biais du regard gauche".

Le professeur a cherché à savoir si ce biais était toujours existant si l'interlocuteur effectuait une légère rotation de la tête. Il a donc utilisé la technologie de suivi de l'oeil, pour découvrir où s'orientait l'oeil de la personne en état d'écoute, lorsque son interlocuteur inclinait légèrement la tête.

Il est apparu que même avec une inclinaison légère de 11°, le biais du regard gauche disparaissait. Le professeur explique à travers son étude que nous avons finalement tendance à nous focaliser sur l'oeil qui est le plus haut, et pas spécifiquement sur l'oeil gauche. Grâce à cette inclinaison, les individus ont une plus grande tendance à regarder les deux yeux.

Le chercheur souhaite approfondir ses recherches à des fins thérapeutiques, afin de savoir si cette inclinaison peut être un moyen plus accessible pour les personnes atteintes de troubles autistiques de regarder leurs interlocuteurs dans les yeux.

Ces résultats peuvent également être utiles lors d'interactions avec des personnes atteintes d'amblyopie (oeil paresseux). Ces dernières, pour s'éviter des situations de malaise, peuvent pencher légèrement la tête, invitant ainsi les personnes qui les écoutent à se concentrer sur leur "oeil dominant".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Huit Français sur dix pour une répartition régulée des médecins libéraux sur le territoire
Sept marques d’implants mammaires pourraient être interdites en France
Tabac: 1,6 million de fumeurs quotidiens en moins depuis 2016
Les tests d'angine en pharmacie vont être généralisés et remboursés
Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
La pratique d'un sport en équipe associée à une réduction des risques de dépression chez les garçons de 9-11 ans
Journée nationale du sommeil : comment trouver son rythme idéal ?
Poissons panés: trop d'additifs, d'arômes et de sucres ajoutés, dénonce la CLCV
Ebola en RDC: un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l'Est
Les lingettes contenant un conservateur toxique ne doivent pas être utilisées sur les fesses des bébés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Rare découverte d'une épave de navire viking en Norvège
Huit Français sur dix pour une répartition régulée des médecins libéraux sur le territoire
Sept marques d’implants mammaires pourraient être interdites en France
Les petits-déjeuners en famille aideraient les enfants à mieux accepter leur corps
Une nouvelle étude montre les bienfaits de l'allaitement sur la santé cardiaque des mères
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.059 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.