ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 19 Juin 2019

SCIENCE - Publié le 08/01/2019 à 13:07


Mexique : 1ère découverte d'un temple dédié au dieu aztèque Xipe Totec


AFP

Des archéologues ont découvert pour la première fois au Mexique un temple dédié à Xipe Totec, une importante divinité de la mythologie aztèque célébrée par des sacrifices humains, a annoncé jeudi l'Institut national d'Anthropologie et d'Histoire (INAH).

"Xipe Totec (+Notre seigneur l'écorché+) était un des dieux les plus importants à l'époque préhispanique. Son influence (...) a été reconnue par de nombreuses civilisations de l'ouest, du centre et du golfe du Mexique. Toutefois, aucun temple associé directement à son culte n'avait jamais été découvert", a indiqué l'INAH dans un communiqué.

Ce temple de 12 mètres de long et 3,5 m de hauteur est composé de deux autels de sacrifice, trois sculptures en pierre volcanique et divers éléments architecturaux situés dans un sous-sol pyramidal de la Zone archéologique de Ndachjian-Tehuacán, dans l'Etat de Puebla (centre).

Les sculptures du temple, qui aurait été utilisé entre 1.000 et 1.260 après J.C., représentent deux crânes d'environ 70 centimètres, pesant environ 200 kg, et un buste couvert de peau de sacrifice qui personnifient Xipe Totec, dieu associé à la fertilité, à la régénération des cycles agricoles et à la guerre.

Une des fêtes les plus importantes à l'époque était le "Tlacaxipehualiztli", qui en langue náhuatl signifie "mettre la peau de l'écorché".

Elle était communément célébrée sur deux autels circulaires : l'un pour sacrifier les captifs à travers des combats de gladiateurs ou de flèches, et l'autre pour le dépeçage à la gloire de Xipe Totec.

Les prêtres étaient vêtus de la peau des sacrifiés, qui était ensuite déposée dans de petites cavités. Cela "montre l'importance" de la découverte "des deux autels sacrificiels dans le sous-sol pyramidal, et de deux trous dans le sol (devant les autels) qui étaient remplis de terre (...) et se trouvaient sous les crânes de pierre", indique l'INAH.

Dans le temple, la sculpture du torse de Xipe Tótec est "tuée", c'est-à-dire fragmentée sous forme rituelle, et "elle a un trou dans le ventre qui servait, selon les sources, à placer une pierre verte et à +lui donner vie+ pour les cérémonies", selon l'INAH.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Les plus vieilles traces d'usage de cannabis découvertes en Asie centrale
Les poissons aussi ont des chagrins d'amour
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
En Bolivie, ces tours funéraires pré-inca qui ont survécu au passage du temps
Italie: l'Etna se réveille
La fin de Néandertal expliquée par une baisse de la fécondité
Chez des singes d'Afrique, la communication en partie innée
Décès du physicien Murray Gell-Mann, découvreur des quarks
De la bière des pharaons recréée avec une levure de 3.000 ans
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.