ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

SCIENCE - Publié le 08/01/2019 à 13:07


Mexique : 1ère découverte d'un temple dédié au dieu aztèque Xipe Totec


AFP

Des archéologues ont découvert pour la première fois au Mexique un temple dédié à Xipe Totec, une importante divinité de la mythologie aztèque célébrée par des sacrifices humains, a annoncé jeudi l'Institut national d'Anthropologie et d'Histoire (INAH).

"Xipe Totec (+Notre seigneur l'écorché+) était un des dieux les plus importants à l'époque préhispanique. Son influence (...) a été reconnue par de nombreuses civilisations de l'ouest, du centre et du golfe du Mexique. Toutefois, aucun temple associé directement à son culte n'avait jamais été découvert", a indiqué l'INAH dans un communiqué.

Ce temple de 12 mètres de long et 3,5 m de hauteur est composé de deux autels de sacrifice, trois sculptures en pierre volcanique et divers éléments architecturaux situés dans un sous-sol pyramidal de la Zone archéologique de Ndachjian-Tehuacán, dans l'Etat de Puebla (centre).

Les sculptures du temple, qui aurait été utilisé entre 1.000 et 1.260 après J.C., représentent deux crânes d'environ 70 centimètres, pesant environ 200 kg, et un buste couvert de peau de sacrifice qui personnifient Xipe Totec, dieu associé à la fertilité, à la régénération des cycles agricoles et à la guerre.

Une des fêtes les plus importantes à l'époque était le "Tlacaxipehualiztli", qui en langue náhuatl signifie "mettre la peau de l'écorché".

Elle était communément célébrée sur deux autels circulaires : l'un pour sacrifier les captifs à travers des combats de gladiateurs ou de flèches, et l'autre pour le dépeçage à la gloire de Xipe Totec.

Les prêtres étaient vêtus de la peau des sacrifiés, qui était ensuite déposée dans de petites cavités. Cela "montre l'importance" de la découverte "des deux autels sacrificiels dans le sous-sol pyramidal, et de deux trous dans le sol (devant les autels) qui étaient remplis de terre (...) et se trouvaient sous les crânes de pierre", indique l'INAH.

Dans le temple, la sculpture du torse de Xipe Tótec est "tuée", c'est-à-dire fragmentée sous forme rituelle, et "elle a un trou dans le ventre qui servait, selon les sources, à placer une pierre verte et à +lui donner vie+ pour les cérémonies", selon l'INAH.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le physicien Marcelo Gleiser: La science ne tue pas Dieu
Mathématiques: le prix Abel attribué à une femme pour la première fois
Des lycéens enfilent la blouse de chercheurs pour étudier les tiques
Comment ragoûts et yaourts néolithiques ont sans doute conduit au f et au v
La peau s'expose à Paris
Chez les chimpanzés, la diversité culturelle aussi est victime des humains
L'intelligence des arbres décryptée par les chercheurs
Un document inédit d'Albert Einstein émerge du passé
Le Cern part à la recherche des particules associées à la matière noire
A Londres, la science au service de la lutte contre l'exploitation forestière illégale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.