ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 30 Mai 2020

SANTE - Publié le 08/01/2019 à 22:36


Les jeunes qui se mutilent commettent plus de délits et crimes violents que les autres


AFP

Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs américains de l'université de Duke et britannique du King's College de Londres révèle que les jeunes qui se mutilent courent trois fois plus de risques de commettre des crimes violents en comparaison aux jeunes qui ne se mutilent pas.

D'après la présente étude, publiée dans l'American Journal of Psychiatry, une adolescente sur quatre et un adolescent sur dix s'automutilent aux Etats-Unis.

Les chercheurs ont étudié les comportements d'adolescents ayant recours à l'automutilation uniquement, et les ont comparés à ceux d'adolescents ayant recours à la fois à l'automutilation et ayant commis un ou plusieurs actes violents envers autrui.

Les chercheurs ont utilisé les résultats d'une étude précédente qui concernait 2.232 jumeaux britanniques nés entre 1994 et 1995 et qui avaient été suivis durant les deux premières années de leur vie. A l'âge de 18 ans, ces derniers ont dû répondre à des questions concernant l'automutilation au cours d'entretiens. Leurs infractions violentes ont quant à elles été recueillies par le biais de questionnaires à 18 ans et d'une consultation du casier judiciaire à leurs 22 ans.

L'étude suggère que les jeunes qui s'automutilent et qui commettent des crimes violents présentent plus de risques d'avoir vécu des traumatismes tels que la maltraitance durant leur enfance.

Pour l'équipe de recherche, les adolescents qui s'automutilent voient la violence comme un moyen de résoudre leurs problèmes, et c'est ainsi qu'ils commencent à l'utiliser sur autrui.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Confinement: un quart des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac
Le manque de sommeil pourrait augmenter la fréquence des crises d'asthme chez les jeunes adultes
Les Français ont mieux vécu le confinement grâce à... leur chien
Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial
Les masques grand public, mode d'emploi
Complications inflammatoires, neurologiques, cardio: les mauvaises surprises de Covid-19
Une maladie peut-être liée au coronavirus touche des enfants au Royaume-Uni
Une étude suggère que le Covid-19 ne serait pas sexuellement transmissible
Coronavirus: une vacherie qui réserve des surprises
Deux chats malades du coronavirus à New York
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.067 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.