ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

RECHERCHE - Publié le 10/01/2019 à 14:47


Notre cerveau porte son attention sur la taille réelle des objets


AFP

Des chercheurs de l'Université George Washington ont découvert que les individus étaient attentifs aux objets en fonction de leur taille réelle, et non en fonction de la façon dont nos yeux les perçoivent.

Nos yeux perçoivent les objets de différentes manières, bien qu'une voiture dispose d'une même taille réelle, selon qu'elle soit proche, ou plutôt lointaine, la taille de cette dernière ne sera pas perçue de la même manière par nos yeux.

Notre cerveau ne peut traiter qu'un nombre limité d'informations à la fois. Pour faire le tri, le cerveau utilise la taille réelle et connue de l'objet pour déterminer le degré d'attention à accorder à cet objet.

Pour cette étude, les scientifiques ont rassemblé un échantillon de participants auxquels ils ont montré plusieurs images représentant des objets du quotidien, tels qu'un domino ou une table de billard. Tous les objets étaient représentés à la même taille.

Il a été demandé aux participants de décrire chaque image et d'identifier certaines spécificités qui étaient intégrées aux objets.

Les scientifiques ont découvert que les participants parvenaient à répondre plus rapidement pour les objets plus petits, dont la taille réelle était proche de celle représentée sur les images.

Lors d'une seconde phase de test, les scientifiques ont demandé aux participants d'évaluer la taille d'objets représentés sur des images.

D'après les résultats de l'étude, les participants étaient plus rapides pour mesurer les objets de petite taille, dont la dimension représentée était proche de la taille réelle, que les objets de grande taille.

Ce qui signifie que lorsque nos yeux perçoivent deux objets à taille identiques, notre cerveau aura tendance à être attentif à l'objet dont la taille réelle est la plus petite.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le cannabis testé chez des malades de Parkinson à Marseille
La rousseur couplée à la présence de nombreux grains de beauté indiquerait une propension au mélanome
Un écran dans la chambre nuirait à la santé physique et mentale des enfants
Alcool et grossesse, une nouvelle étude prône l'abstinence
L'anticorps d'un survivant d'Ebola, clé d'un futur vaccin
Le fait de consigner ce que l'on mange favoriserait la perte de poids
L'ail et l'oignon pourraient abaisser le risque de cancer colorectal
L'allaitement exclusif pendant 3 mois pourrait réduire le risque d'eczéma de l'enfant
La malbouffe pourrait augmenter le risque de maladies mentales
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.