ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

RECHERCHE - Publié le 10/01/2019 à 14:48


Certains additifs alimentaires seraient liés à un style de vie plus sédentaire


AFP

Des recherches américaines ont montré que la consommation de forts taux de phosphate de synthèse, un additif alimentaire que l'on trouve dans les sodas, la viande sous vide et les aliments industriels, serait liée à un moins bon niveau d'activité physique.

Cette étude, menée par une équipe du UT Southwestern Medical Center, comprend des essais menés sur des sujets humains et des souris et visait à mesurer les effets du phosphate sur les niveaux d'activité et la sédentarité.

Dans la première étude, les chercheurs ont nourri deux groupes de souris (en bonne santé) de la même manière, sauf que l'un des groupes recevait une dose trois fois supérieure de phosphate que l'autre.

Leurs résultats, relayés par la revue Circulation de l'American Heart Association, ont montré qu'après 12 semaines, les souris qui recevaient de plus fortes doses de phosphate, passaient moins de temps dans leur roue que l'autre groupe. Elles consommaient par ailleurs moins d'oxygène, suggérant un moins bon niveau de forme physique et une capacité réduite de brûler les graisses.

Dans une autre étude menée cette fois sur des sujets humains, les scientifiques ont mesuré les niveaux d'activité de 1.603 participants en bonne santé sur une durée de sept jours au moyen de bracelets de suivi de forme. Ils ont aussi trouvé une association similaire entre les niveaux de phosphate et une activité physique réduite, les participants qui consommaient plus de phosphate passaient moins de temps à s'adonner à une activité physique modérée à vigoureuses et plus de temps à être sédentaire.

Leurs conclusions montrent que le phosphate inorganique pourrait être l'une des raisons qui expliquerait pourquoi la population américaine est moins active qu'elle ne l'était pas le passé. Les scientifiques soulignent par ailleurs qu'il serait nécessaire de proposer un étiquetage indiquant les taux de phosphates pour que les consommateurs puissent vérifier leurs apports.

Le phosphate est naturellement présent dans certains aliments comme les noix, les œufs et les produits laitiers et est nécessaire à la bonne santé osseuse et dentaire.

Cependant, le phosphate de synthèse est régulièrement ajouté à certains aliments industriels pour améliorer leur apparence, leur goût et augmenter leur durée de consommation. Les chercheurs ont même noté qu'environ 40 à 70% des aliments les plus consommés, comme les sodas au cola, les plats surgelés, les mélanges secs, la viande industriel et les produits pâtissiers contiennent des additifs au phosphate. Cela signifie que près de 25% des adultes américains consomment entre trois et quatre fois plus que la dose de phosphate quotidienne recommandée.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le cannabis testé chez des malades de Parkinson à Marseille
La rousseur couplée à la présence de nombreux grains de beauté indiquerait une propension au mélanome
Un écran dans la chambre nuirait à la santé physique et mentale des enfants
Alcool et grossesse, une nouvelle étude prône l'abstinence
L'anticorps d'un survivant d'Ebola, clé d'un futur vaccin
Le fait de consigner ce que l'on mange favoriserait la perte de poids
L'ail et l'oignon pourraient abaisser le risque de cancer colorectal
L'allaitement exclusif pendant 3 mois pourrait réduire le risque d'eczéma de l'enfant
La malbouffe pourrait augmenter le risque de maladies mentales
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.