ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

PLANETE - Publié le 10/01/2019 à 14:51


Des iguanes réintroduits sur une île des Galapagos où ils avaient disparu


AFP

Près de 1500 iguanes terrestres ont été réintroduits sur une île de l'archipel équatorien des Galapagos, où ces reptiles avaient disparu il y a presque deux siècles, après avoir été répertoriés par le naturaliste britannique Charles Darwin.

Les 1436 iguanes de l'espèce des Conolophus subcristatus ont été lâchés sur l'île de Santiago dans le cadre d'un programme de restauration de l'environnement, a indiqué le Parc national des Galapagos (PNG) dans un communiqué. Ils avaient été prélevés sur une île inhabitée de l'archipel, Seymour Norte.

La présence d'iguanes à Santiago avait été signalée la dernière fois en 1835 lors de la visite de Charles Darwin, inventeur de la théorie de l'évolution des espèces, dans le nord-est de l'île de Santiago.  

« Presque deux siècles plus tard, cet écosystème va retrouver cette espèce grâce à ce programme de restauration » écologique, s'est félicité le Parc.  

Selon son directeur, Jorge Carrión, la population d'iguanes sur Santiago avait disparu en raison de la présence d'espèces invasives comme le cochon sauvage, éradiqué depuis 2001.

Les iguanes ont été lâchés dans une zone où l'écosystème est similaire à celui de leur habitat naturel, avec une végétation dense, utile pour leur alimentation.  

Il s'agit aussi de protéger la population d'iguanes de l'île de Seymour Norte, estimée à 5000 individus, face aux faibles ressources alimentaires.  

L'archipel des Galapagos est situé à un millier de kilomètres des côtes équatoriennes. Il possède une flore et une faune endémique uniques au monde, ce qui en fait un des écosystèmes les plus fragiles de la planète. Il a été classé par l'UNESCO au Patrimoine naturel de l'Humanité.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


En Ile-de-France, deux-tiers des communes sont à zero pesticide
Accès à l'eau potable: l'ONU dresse le bilan des oubliés
Thaïlande: condamnation d'un homme d'affaires pour chasse à la panthère
Un calmar géant et un coelacanthe se font beaux pour l'expo Océan
En Australie, une péninsule respire l'air le plus propre du monde
Boues rouges: deux juges marseillais vont enquêter sur les rejets d'Alteo
Nénette, une quinqua orang-outan toujours star
Près de Chartres, un refuge accueille animaux de cirque ou de laboratoires
L'Etat français poursuivi pour action insuffisante contre le réchauffement
Mongolie: l'air vicié force des milliers d'enfants à l'exode
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.