ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 16/01/2019 à 20:22


Dormir moins de 6h par nuit pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires



Des chercheurs ont montré qu'une nuit de sommeil de moins de six heures pourrait accroître le risque de maladies cardiovasculaires, mais aussi que les nuits trop longues pourraient aussi avoir un effet néfaste sur la santé cardiaque.

Cette nouvelle étude, menée par des chercheurs américains et espagnols, a suivi 3.974 adultes espagnols sans antécédents de maladie cardiaque. Ils demandèrent aux participants de porter un actigraphe, un petit appareil qui mesure en continu l'activité et les mouvements. Ils devaient porter cet appareil pendant sept nuits, pour mesurer leur sommeil. 

Suite à cela, ils ont divisé les sujets en quatre groupes : ceux qui dormaient moins de six heures, ceux qui dormaient entre six et sept heures, ceux qui dormaient entre sept et huit heures et ceux qui enregistraient des nuits de plus de huit heures de sommeil. 

Les participants devaient aussi passer une échographie 3D du coeur ainsi qu'un scanner cardiaque pour rechercher des signes de maladie cardiaque.

Leurs résultats, parus dans le Journal of the American College of Cardiology, ont montré qu'après avoir pris en compte d'autres facteurs de risques possibles, les participants qui dormaient moins de six heures par nuit enregistraient un risque accru de 27% de développer de l'athérosclérose, une accumulation de plaque d'athérome dans les artères, en comparaison avec les personnes qui dormaient entre sept et huit heures chaque nuit.

De plus, les personnes qui enregistraient une mauvaise qualité de sommeil (avec de nombreux réveils et un sommeil agité) augmentaient de 34% leur risque d'athérosclérose en comparaison avec les sujets qui dormaient paisiblement. 

"Il est important de comprendre qu'une durée de sommeil de bonne qualité peut vaincre les effets néfastes des petites nuits", a noté le co-auteur Valentin Fuster.

En revanche, les nuits trop longues sembleraient aussi avoir des conséquences néfastes sur la santé, les scientifiques ayant trouvé une association entre dormir plus de huit heures par nuit et une augmentation de l'athérosclérose.

"Les maladies cardiovasculaires sont un problème majeur mondial, et nous les prévenons et les traitons en adoptant plusieurs approches, notamment par des traitements pharmaceutiques, l'activité physique et l'alimentation. Mais cette étude souligne que nous devons inclure le sommeil comme l'une des armes à utiliser pour lutter contre la maladie cardiaque -- un facteur que nous compromettons chaque jour", a expliqué le directeur de l'étude José M. Ordovás. Et de préciser que "c'est la première étude à montrer que le sommeil mesuré de manière objective est associé de manière indépendante à l'athérosclérose à travers le corps, pas uniquement au niveau du coeur."

Ordovás a aussi ajouté que de précédentes études avaient montré qu'un manque de sommeil augmentait le risque de maladies cardiovasculaires en accroissant les facteurs de risques de maladie du coeur comme la glycémie, la tension, l'inflammation et l'obésité.

Les personnes qui cherchent à améliorer leur qualité de sommeil doivent limiter leur consommation d'alcool et de caféine, car les chercheurs ont trouvé que la consommation de ces deux substances était plus importante chez les personnes qui enregistraient un sommeil agité et plus court que les autres.

"Nombreuses sont les personnes qui pensent que l'alcool est un bon déclencheur de sommeil, mais il y a un effet ricochet", note le professeur Ordovás. "Si vous buvez de l'alcool, vous pouvez vous réveiller après une courte période de sommeil et avoir des difficultés à vous rendormir. Et si vous arrivez à vous rendormir, c'est souvent un sommeil de mauvaise qualité."

Il précise que pour la caféine, "tout dépend de la génétique, si vous métabolisez le café plus rapidement, cela n'aura pas d'incidence sur votre sommeil, mais si vous le métabolisez doucement, la caféine peut avoir des effets sur votre sommeil et augmenter les risques de maladies cardiovasculaires".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
Perdre du poids, une solution pour réduire les migraines des personnes obèses
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.