ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 22/01/2019 à 14:49


Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit


AFP

Une petite fusée japonaise a placé vendredi en orbite sept minisatellites, dont un destiné à créer une pluie artificielle de météorites, sorte de feu d'artifice spatial.

L'idée de ce spectacle céleste inédit revient à une jeune société basée à Tokyo qui a mis au point le dispositif.

L'engin, qu'a largué dans l'univers interstellaire le petit lanceur Epsilon-4, doit libérer 400 minuscules boules qui brilleront lorsqu'elles traverseront l'atmosphère en début d'année prochaine au-dessus de Hiroshima.  

La fusée, qui a décollé vendredi matin du centre spatial d'Uchinoura, embarquait un total de sept ultra-petits satellites démonstrateurs de diverses technologies « innovantes », selon Nobuyoshi Fujimoto, porte-parole de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (Jaxa).  

Les engins ont bien été placés en orbite comme prévu, un succès non négligeable pour Epsilon.  

« J'étais trop émue, sans mot », a déclaré à l'agence de presse japonaise Jiji Lena Okajima, présidente de la firme ALE, à l'origine du projet d'averses de fausses météorites, qui sera répété 20 à 30 fois.

Le satellite d'ALE, en orbite à 500 kilomètres au-dessus de la Terre, descendra progressivement à 400 kilomètres au cours de la prochaine année. Un autre est censé le rejoindre dans quelques mois.

ALE voudrait faire rêver « le monde entier » avec « ses étoiles filantes sur commande » éjectées au bon endroit, à la bonne vitesse et dans la bonne direction, selon un procédé technique gardé bien secret.

Les étoiles (de diverses couleurs) devraient briller pendant plusieurs secondes avant d'être complètement consumées. Si tout se passe bien et que le ciel est dégagé, l'événement de 2020 pourrait être visible par des millions de personnes, y compris dans des zones urbaines distantes et à forte pollution lumineuse comme Tokyo, selon la firme.

La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Mort du robot martien Opportunity 2004-2018
Le milliardaire Richard Branson prévoit son propre voyage spatial d'ici juillet
La sonde Hayabusa2 doit toucher le sol d'un astéroïde le 22 février
Le test de SpaceX pour le transport d'astronautes reporté
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
La Terre reçoit de plus en plus d'astéroïdes
Les anneaux de Saturne sont tout jeunes
Objectif Lune: l'Europe veut étudier la possibilité d'une mission avant 2025
L'astronaute Thomas Pesquet doit revoler "très bientôt
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.