ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 22/01/2019 à 14:49


Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit


AFP

Une petite fusée japonaise a placé vendredi en orbite sept minisatellites, dont un destiné à créer une pluie artificielle de météorites, sorte de feu d'artifice spatial.

L'idée de ce spectacle céleste inédit revient à une jeune société basée à Tokyo qui a mis au point le dispositif.

L'engin, qu'a largué dans l'univers interstellaire le petit lanceur Epsilon-4, doit libérer 400 minuscules boules qui brilleront lorsqu'elles traverseront l'atmosphère en début d'année prochaine au-dessus de Hiroshima.  

La fusée, qui a décollé vendredi matin du centre spatial d'Uchinoura, embarquait un total de sept ultra-petits satellites démonstrateurs de diverses technologies « innovantes », selon Nobuyoshi Fujimoto, porte-parole de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (Jaxa).  

Les engins ont bien été placés en orbite comme prévu, un succès non négligeable pour Epsilon.  

« J'étais trop émue, sans mot », a déclaré à l'agence de presse japonaise Jiji Lena Okajima, présidente de la firme ALE, à l'origine du projet d'averses de fausses météorites, qui sera répété 20 à 30 fois.

Le satellite d'ALE, en orbite à 500 kilomètres au-dessus de la Terre, descendra progressivement à 400 kilomètres au cours de la prochaine année. Un autre est censé le rejoindre dans quelques mois.

ALE voudrait faire rêver « le monde entier » avec « ses étoiles filantes sur commande » éjectées au bon endroit, à la bonne vitesse et dans la bonne direction, selon un procédé technique gardé bien secret.

Les étoiles (de diverses couleurs) devraient briller pendant plusieurs secondes avant d'être complètement consumées. Si tout se passe bien et que le ciel est dégagé, l'événement de 2020 pourrait être visible par des millions de personnes, y compris dans des zones urbaines distantes et à forte pollution lumineuse comme Tokyo, selon la firme.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
Découverte d'une particule fondatrice de l'univers
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Le monde admire pour la première fois un trou noir
Japon: la sonde Hayabusa2 tente de créer un cratère sur un astéroïde
Enfin une image d'un trou noir ? Réponse mercredi
Les débris du test antisatellite pas dangereux pour l'ISS, dit l'Inde
Votre voix sur Mars? Tentez le concours
Du méthane sur Mars; une source peut-être localisée
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.266 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.