ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

RECHERCHE - Publié le 22/01/2019 à 14:53


Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé


AFP

Si vous aviez prévu de perdre du poids en faisant de l'exercice cette année, c'est peine perdu. Des chercheurs de l'université de Duke ont étudié le peuple Hadza en Tanzanie et ont découvert que l'exercice n'était pas le meilleur des outils pour mincir.

Le peuple Hadza en Tanzanie est une population de chasseurs-cueilleurs dont la façon de vivre se rapproche énormément de celle des hommes du paléolithique.

Professeur d'anthropologie de l'évolution à l'université de Duke en Caroline du Nord aux Etats-Unis, à l'origine de cette étude, Herman Pontzer a étudié la santé et la physiologie de ce peuple durant une période de 10 ans environ.

Chaque jour, le peuple Hadza marche entre 4 et 7 kilomètres, chasse le gibier, récolte le miel, cueille des baies, recherche des tubercules, part en quête d'eau ou de bois pour se chauffer. "Les Hadza sont plus actifs en une journée qu'un Américain classique en une semaine", explique Pontzer.

Selon lui, le peuple Hadza jouit d'une excellente santé. L'obésité, les maladies cardiaques et le diabète sont extrêmement rares. La tension artérielle n'augmente pas avec l'âge, tout comme le tour de taille.

Le professeur et son équipe ont pourtant découvert, après analyse des urines de 46 hommes et femmes du peuple Hadza, que le nombre de calories qu'ils brûlaient par jour était le même que celui des américains : 2500 calories pour les hommes et 1900 pour les femmes.

Pontzer est arrivé à la conclusion que le corps humain s'adapte à l'activité physique en économisant des calories sur d'autres processus physiologiques afin de contrôler la dépense énergétique totale. L'activité physique ne permettrait donc pas de perdre des calories, mais de garder une bonne santé. De nombreuses études ont montré que l'exercice réduisait le risque de cancer, de maladies cardiaques et de démence, il soulage par ailleurs du stress et améliore le sommeil.

Les données de la présente étude suggèrent que le surpoids est plutôt dû à la gourmandise qu'à la paresse, comme l'explique Herman Spontzer, c'est-à-dire que le fait manger trop fait prendre du poids, plutôt que le fait de bouger moins.

Herman Pontzer ne valorise pas pour autant le régime "paléo" très en vogue actuellement. Pour lui, la façon dont on considère l'alimentation des hommes du paléolithique dans le régime paléo est biaisée. L'anthropologue explique que la plupart des régimes des chasseurs-cueilleurs ne sont pas aussi riches en chair animale, et pauvre en glucide que le prétend ce régime.

L'usage du cannabis à l'adolescence associé à un risque accru de dépression à l'âge adulte
Une étude américaine souligne la dangerosité du Roundup
Étude: lien modeste entre les aliments ultratransformés et la santé
Une nouvelle pierre à l'édifice contre les aliments ultratransformés
Regarder la télé serait le pire comportement sédentaire pour les enfants
Des bactéries dans nos intestins pourraient jouer un rôle dans la dépression
La pollution de l'air à l'école pourrait être associée à un risque accru d'obésité
Une étude trouve un lien étonnant entre cannabis et fertilité masculine
La sédentarité entrerait en jeu dans l'augmentation du risque de cancer colorectal précoce
Calcification des artères : la pratique intensive du sport serait sans danger pour le coeur
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.