ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

SANTE - Publié le 24/01/2019 à 17:31


Le cerveau distingue notre propre toucher de celui des autres


AFP

Une nouvelle étude publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) montre que le cerveau a tendance à réduire la perception sensorielle d'une zone de la peau lorsque nous la touchons nous-mêmes.

La capacité à distinguer notre propre toucher, de celui des autres est extrêmement importante. Il arrive que certaines personnes souffrant de troubles mentaux ne parviennent pas à déceler leurs propres actions.

Il est en effet très difficile, en général, de se chatouiller, pourtant certaines personnes atteintes de schizophrénie en sont capables, parce que le cerveau interprète différemment les perceptions sensorielles de leur corps.

Des scientifiques de l'Université de Linköping en Suède ont examiné l'activité de certaines zones du système nerveux de participants sains, lorsque ces derniers se touchaient eux-mêmes, et lorsque des personnes extérieures les touchaient.

Ils ont pour cela procédé à plusieurs expériences, et ont observé les réactions du cerveau via un IRMf.

L'une des expériences consistait pour les participants à se caresser les bras avec les mains, puis à recevoir cette même action, sur la même zone, par l'un des chercheurs.

"Nous avons constaté une différence très nette entre le fait d'être touché par quelqu'un d'autre et par nous-mêmes. Dans ce dernier cas, l'activité dans plusieurs parties du cerveau était réduite. Nous pouvons voir des preuves que cette différente apparaît dès la moelle épinière, avant que les perceptions ne soient traitées dans le cerveau", explique Rebecca Böhme, l'auteure principale de l'étude.

La peau contient des récepteurs sensoriels qui réagissent au toucher, à la pression, à la chaleur et au froid. Les informations sur le toucher sont transmises de la peau vers moelle épinière et le cerveau, où la perception est traitée en plusieurs étapes dans différentes régions du cerveau.

Ces résultats sont compatibles avec d'autres études qui suggèrent que le cerveau a tendance à prédire les conséquences sensorielles de chaque action. Cela signifie qu'il n'attache pas autant d'importance aux perceptions sensorielles causées par notre propre corps, car les informations qui en découlent sont attendues.

Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
Le fractionné serait encore plus efficace pour maigrir que l'entraînement continu d'intensité modérée
Le pari du détatouage sans douleur
Les internes de médecine générale font trop d'heures à l’hôpital
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Les Français mangent de la viande en moyenne 3,4 fois par semaine
L'épidémie de grippe a déjà fait 1.800 morts cet hiver
Le sport a un impact positif sur la santé des enfants traités pour des cancers
Un adolescent obèse augmenterait son risque futur d'inaptitude au travail
Les Français consomment de moins en moins de vin
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.