ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 28/01/2019 à 13:20


Un lien observé entre les césariennes pratiquées en urgence et un risque accru de dépression post-partum



Une équipe de chercheurs britanniques affirme que les femmes ayant subi une césarienne imprévue seraient plus sujettes à la dépression post-partum.L'équipe de l'Université de York a examiné le cas de 5.896 premières grossesse chez des femmes de la cohorte "UK Millennium", une étude représentative de la population britannique.

Alors que leurs bébés étaient âgés de 9 à 11 mois, ces femmes ont été interrogées sur leur grossesse et les circonstances de leur accouchement, ainsi que sur l'état de santé de leur famille.

Les résultats, publiés dans la revue Journal of Health Economics, permettent de constater que les mères ayant subi une césarienne imprévue étaient plus sujettes à la dépression post-partum (+15 %).

Les auteurs de l'étude soulignent l'importance de ces résultats car le nombre de césariennes, notamment celles qui font suite à des complications au cours du travail, a augmenté de manière drastique dans le monde ces dernières années. Les césariennes constituent même l'acte chirurgical le plus fréquemment pratiqué.

En Angleterre, 165.000 césariennes sont pratiquées chaque année. Parmi elles, 25.000 l'ont été de manière non planifiée.

Les chercheurs ont pris en considération un échantillon plus important que les précédentes études réalisées sur le sujet. Celles-ci se limitaient d'ailleurs souvent à un seul hôpital. L'auteure de l'étude, le docteur Valentina Tonei, commente : "Les résultats de cette étude interpellent car ils montrent une relation de cause à effet entre les césariennes pratiquées en urgence et la dépression post-partum".

"Ces constatations entrent en jeu dans les politiques de santé publique. Les jeunes mères qui accouchent de cette manière ont besoin d'un plus grand soutien moral", explique le Dr. Tonei. "Les conséquences de la dépression post-partum peuvent être graves, non seulement sur la santé de la mère, mais aussi sur sa relation avec ses proches et le développement du bébé. Les mères atteintes de dépression post-partum sont aussi moins enclines à avoir d'autres enfants".

"Les césariennes imprévues peuvent avoir des conséquences psychologiques néfastes sur les mères car elles sont mentalement et physiquement stressantes par leur nature inattendue. À cela s'ajoutent le sentiment de perdre le contrôle et les attentes déçues", explique le docteur Tonei. "Nous espérons que cette nouvelle preuve mettra en lumière la conséquence de cet acte sur le bien-être psychologique des mères", avoue Valentina Tonei.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
Perdre du poids, une solution pour réduire les migraines des personnes obèses
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.