ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Juillet 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 28/01/2019 à 13:36


La Terre ne pourra plus être plate sur YouTube


AFP

YouTube a décidé de faire la chasse aux vidéos qui font la promotion de théories extravagantes ou conspirationnistes sur la rotondité de la Terre ou les attentats du 11-Septembre, a indiqué la plateforme vidéo vendredi.

YouTube, détenu par Google, va progressivement modifier son système de suggestions de vidéos pour que les programmes de ce type passent plus inaperçus, tout en restant en ligne.

Cela commencera aux Etats-Unis avant d'être étendu à d'autres pays.

Il s'agit pour YouTube de limiter la propagation de contenus qui sont aux limites de ses conditions d'utilisation, sans pour autant les enfreindre, explique le service, devenu extrêmement populaire en particulier auprès du jeune public.

"Nous allons donc commencer à réduire le nombre de suggestions de contenus qui pourraient désinformer les usagers de façon néfaste", a ainsi écrit la plateforme sur son blog.

YouTube cite comme exemples les vidéos vantant "des remèdes miracles pour des maladies graves, qui affirment que la Terre est plate ou qui affirment, de façon flagrante, des choses fausses sur des événements historiques comme le 11-Septembre".

L'entreprise estime que cela ne devrait concerner que moins d'1% des contenus tout en améliorant la qualité du service.

Ces programmes resteront accessibles via le moteur de recherche internet mais ne seront pas mises en avant par YouTube, qui espère ainsi trouver un "équilibre" entre "liberté d'expression" et "responsabilité envers les usagers".

C'est cet équilibre complexe que tous les géants d'internet --à commencer par Facebok ou Twitter-- tentent de trouver face à la prolifération exponentielle de contenus haineux, manipulateurs, trompeurs ou autres sur leurs plateformes.

Comme dans les autres réseaux, le changement impulsé par YourTube sera mis en oeuvre grâce à des changements d'algorithmes et un tri fait "à la main" par des humains.

YouTube change régulièrement ses fonctionnalités, notamment son système de suggestions. Il avait ainsi il y a quelques années fait la chasse aux vidéos "attrape-clics". Rien qu'en 2018, YouTube affirme avoir procédé à "des centaines de modifications" pour améliorer la qualité des suggestions de contenus.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
Les jeux vidéo de type Minecraft permettent-ils de doper la créativité ?
Près d'un Français sur deux estime que les médias véhiculent fréquemment des fausses informations
Facebook et YouTube s'engagent contre les remèdes miracles bidons
Et si les humains préféraient s'informer via des robots ?
L'intelligence artificielle bat enfin les humains dans un jeu multijoueur
L'intelligence artificielle et le big data à la rescousse des agriculteurs africains
Aux États-Unis, un drone a livré un colis précieux: un rein
D'ici 50 ans, il pourrait y avoir plus de profils de personnes décédées que vivantes sur Facebook
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.078 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.