ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

SANTE - Publié le 30/01/2019 à 12:23


Oiseau de nuit ou lève-tôt ? Une histoire de gènes


AFP

Si le réveil matinal est, pour vous, synonyme de torture, vous pouvez blâmer vos gènes, selon une étude publiée mardi dans la revue Nature Communication, qui en dénombre plus de 350 impliqués dans notre horloge biologique.

"Notre étude confirme que le fait d'être du matin ou du soir, est, au moins en partie, déterminé par des facteurs génétiques", explique à l'AFP Michael Weedon de l'Université d'Exeter, co-auteur de l'étude.

Outre qu'elle déculpabilise les lève-tard, cette étude permet d'en savoir plus sur "les mécanismes qui régulent l'horloge biologique des gens", ajoute le chercheur.

Cette horloge régule les fonctions primordiales du corps, du sommeil au système immunitaire en passant par la température du corps ou la faim. Et de nombreux travaux ont établi le lien entre son dérèglement et certaines maladies, à commencer par les maladies du coeur, le diabète ou Alzheimer.

Pour cette étude, Michael Weedon et son équipe ont analysé les données ADN de près de 700.000 personnes provenant de banques de données (UK Biobank et 23andMe) comparant les gènes des personnes qui se déclaraient "du matin" à ceux de celles qui se disaient "du soir".

Ils ont ensuite examiné les données de plus de 85.000 participants à la banque britannique (UK Biobank) dont les habitudes de sommeil avaient été enregistrées à l'aide de traceurs d'activité portés au poignet.

Résultats: les chercheurs ont mis en évidence 327 nouveaux emplacements de gènes (locus) influençant le chronotype (le fait d'être plutôt "couche-tôt" ou "couche-tard"). Alors que l'on n'en connaissait que 24.

Si ces gènes influenceraient bien l'heure de réveil naturel, ils n'auraient par contre aucun effet sur la qualité ou la durée du sommeil.

Les chercheurs indiquent également avoir constaté une corrélation entre le fait d'être génétiquement un "lève tard" et un risque plus élevé de schizophrénie ou de dépression, tout en insistant sur la nécessité d'approfondir les recherches.

Etre matinal pourrait également être synonyme de bien-être. Mais est-ce génétique ou simplement parce que nos modes de vie sont plus adaptés aux lève-tôt? L'étude ne résout pas ce mystère.

Et bien sûr, les gènes ne sont pas les seuls responsables des réveils difficiles, l'alimentation, l'exposition à la lumière artificielle, nos emplois et nos activités ne sont pas sans effet.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Respirer des odeurs agréables peut aider à arrêter de fumer
La bande dessinée, une méthode insolite pour préparer les patients à une intervention médicale
Dîner juste avant de dormir et sauter le petit-déjeuner : dangereux pour le coeur ?
Faut-il sourire pour être heureux ?
Certains mythes sur le sommeil peuvent mettre votre santé en danger
Pour sa santé et la vôtre, évitez de laisser sortir votre chat
Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Première greffe d'utérus en France
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.035 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.