ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 24 Août 2019

RECHERCHE - Publié le 30/01/2019 à 12:29


Une nouvelle piste contre un précurseur fréquent de l'alzheimer


AFP

Un grand essai clinique réalisé aux États-Unis a trouvé que les personnes traitées de façon intensive contre l'hypertension avaient moins de risque de développer un déficit cognitif léger, qui est souvent un premier stade de la maladie d'Alzheimer.

L'histoire de la maladie d'Alzheimer est remplie d'espoirs déçus, aussi faut-il accueillir avec prudence les résultats de l'étude Sprint Mind parus lundi dans la revue de l'Association médicale américaine (JAMA).

Mais le grand nombre de participants de l'étude, et la bonne qualité statistique d'un de ses résultats, la rendent incontournable dans la lutte contre cette maladie pour l'instant incurable.

L'essai est le premier à avoir découvert un moyen d'empêcher des troubles de la mémoire ou de la concentration chez les personnes plus âgées.

« C'est le premier essai à avoir démontré une stratégie efficace pour la prévention des déficits cognitifs liés à l'âge », écrit Kristine Yaffe, médecin spécialiste des maladies neurodégénératives à l'Université de Californie à San Francisco, dans un éditorial publié séparément de l'étude dans la revue JAMA.

L'essai clinique a porté sur plus de 9000 adultes de plus de 50 ans souffrant d'hypertension. La moitié a reçu un traitement visant à faire redescendre leur pression systolique (le premier des deux chiffres qui donnent la tension) à moins de 140 mmHg, et l'autre moitié à moins de 120, un objectif plus ambitieux.

Après un suivi médian de cinq ans, les médecins n'ont pas observé de différence entre les deux groupes sur une mesure de « démence probable ».

Mais le groupe intensif avait en revanche significativement moins de « déficit cognitif léger » que l'autre groupe.

Un déficit cognitif léger est un stade qui inclut, selon l'Alzheimer's Association, des difficultés manifestes à trouver le bon mot ou nom, des difficultés à se souvenir du nom de personnes rencontrées récemment, ou le fait d'oublier quelque chose juste après l'avoir lu.

Toutes les personnes souffrant d'Alzeimer sont passées par ce stade... Mais toutes les personnes souffrant de déficit cognitif léger n'auront pas la maladie d'Alzheimer.

L'étude renforce l'idée que « ce qui est bon pour le coeur est bon pour le cerveau », a réagi la directrice scientifique de l'Alzheimer's Association, Maria Carrillo.

Mais ces travaux ne permettent absolument pas de conclure définitivement que traiter l'hypertension permettra d'éviter Alzheimer. Il faudra d'autres études pour éclaircir ce lien, et c'est pourquoi Maria Carrillo a annoncé que l'association financerait une prolongation de deux ans de l'étude Sprint, afin d'évaluer les patients sur une plus longue durée, alors qu'ils atteignent des âges plus avancés.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
Offrir une large variété d'aliments type snacking aux enfants les incite à manger davantage
Prendre un bain chaud environ 90 minutes avant le coucher aiderait à mieux dormir
Une simple mèche de cheveux pour déceler la dépression chez les adolescents
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
De nouvelles photos de l'astéroïde Ryugu nous aident à comprendre la formation des planètes
Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
La Russie lance avec succès un robot humanoïde dans l’espace
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.169 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.