ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

SANTE - Publié le 31/01/2019 à 12:09


Le poids total perdu importe plus que la cadence à laquelle on perd ses kilos


AFP

Des chercheurs canadiens ont publié une nouvelle étude dans le Journal of Obesity montrant que perdre du poids lentement ou rapidement n'apportait pas de bienfaits supplémentaires pour la santé et que le nombre de kilos perdus au total importaient plus.

Ces recherches, menées par des scientifiques de l'Université de York à Toronto, sont les premières de ce type à s'intéresser spécifiquement aux taux de perte de poids sur les facteurs de risques pour la santé cardiovasculaire et le diabète, en suivant 11.281 patients d'un programme clinique de contrôle de poids.

Les participants étaient traités sur une période de 12,7 mois en moyenne. Les chercheurs ont trouvé que les personnes qui perdaient rapidement du poids, à trois ou six mois, avaient tendance à enregistrer une perte de poids plus importante au final en comparaison avec celles qui perdaient du poids plus lentement. Ces personnes montraient aussi de plus grandes améliorations de tour de taille et de tension artérielle que les patients qui prenaient plus de temps à perdre leurs kilos.

Cependant, après que les chercheurs eurent ajusté les pertes de poids totales, ces bienfaits disparaissaient, les scientifiques notant que c'était le nombre de kilos perdus par les participants qui importait et non pas la cadence à laquelle ils perdaient du poids. 

Les scientifiques ont de plus noté qu'une perte de poids soutenue était plus importante pour la santé métabolique que la rapidité à laquelle on perdait du poids.

On recommande habituellement aux personnes de perdre en moyenne entre 500 grammes et 1 kg par semaine, car une perte de poids plus rapide pourrait augmenter les risques de calculs biliaires. 

"Avec la même perte de poids, il n'y a pas de différence en termes de bienfaits pour la santé si l'on perd du poids rapidement ou lentement", explique Jennifer Kuk en charge de cette étude. "Cependant, étant donné le risque de calculs biliaires avec une perte de poids plus rapide, on recommande d'essayer de perdre du poids plutôt entre 500 g et 1 kg par semaine pour être plus sûr."

"Les résultats montrent que nous devons nous intéresser aux interventions qui se concentrent sur le contrôle du poids sur le long terme qui permettent d'atteindre une perte de poids soutenue", poursuit le professeur Kuk.

Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
Le fractionné serait encore plus efficace pour maigrir que l'entraînement continu d'intensité modérée
Le pari du détatouage sans douleur
Les internes de médecine générale font trop d'heures à l’hôpital
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Les Français mangent de la viande en moyenne 3,4 fois par semaine
L'épidémie de grippe a déjà fait 1.800 morts cet hiver
Le sport a un impact positif sur la santé des enfants traités pour des cancers
Un adolescent obèse augmenterait son risque futur d'inaptitude au travail
Les Français consomment de moins en moins de vin
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.