ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 9 Décembre 2019

RECHERCHE - Publié le 01/02/2019 à 12:01


L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage


AFP

Un nouvelle étude publiée dans Body Image, menée par des chercheurs de l'université de Waterloo au Canada, révèle que passer du temps avec des personnes qui ne sont pas préoccupées par leur corps peut améliorer nos propres image corporelle et nos habitudes alimentaires.

Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les comportements de 92 étudiantes âgées de 17 à 25 ans. Il leur a été demandé de tenir un journal quotidien pendant sept jours consécutifs dans lequel elles devaient noter leurs interactions avec des personnes focalisées sur le corps ou non.

Les chercheurs ont étudié la fréquence quotidienne des interactions entre les participantes et les personnes étant ou non focalisées sur leur image corporelle. Ils ont également mesuré le degré d'appréciation que les participantes avaient de leur corps. Pour finir, ils ont évalué la façon dont chaque participante s'était alimentée : de manière intuitive, en fonction de leur besoin de manger, ou bien en se concentrant sur des objectifs de poids.

Après avoir examiné l'influence de ces interactions sociales sur l'image corporelle, les chercheurs ont déduit que le fait de côtoyer des personnes obnubilées par leur corps est préjudiciable alors que passer du temps avec des personnes non centrées sur leur image corporelle avait un impact positif.

"L'insatisfaction corporelle est omniprésente et peut avoir un impact considérable sur notre humeur, notre estime de soi, nos relations et même les activités que nous poursuivons", explique Allison Kelly, professeur de psychologie en psychologie à l'université de Waterloo. "Il est important de réaliser que les personnes avec lesquelles nous passons du temps influencent réellement notre image corporelle. Si nous pouvons passer plus de temps avec des personnes qui ne sont pas préoccupées par leur corps, nous pouvons réellement nous sentir beaucoup mieux avec notre propre corps", poursuit-elle.

Le fait de passer du temps avec des personnes non focalisées sur leur propre image corporelle permet en parallèle de prévenir d'éventuels troubles du comportement alimentaire et d'adopter un mode d'alimentation plus intuitif, respectant réellement les besoins et attentes de son propre corps.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Comment la recherche nobélisée prolonge la vie de malades du cancer
Le recours au cannabis serait peu efficace pour réduire la consommation d'opioïdes chez les patients dépendants
Des chercheurs ont appris à des rats à conduire des mini-voitures
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
L'infertilité masculine et le cancer de la prostate pourraient avoir des causes communes selon une étude
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Des chercheurs présentent une méthode pour détecter "plus efficacement" la maladie d'Alzheimer
Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.113 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.