ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 23 Mai 2019

SEXO - Publié le 01/02/2019 à 12:06


Les hommes choisiraient de manger de la viande lorsqu'ils veulent séduire les femmes


Relaxnews

De nouvelles recherches internationales ont montré que la motivation sexuelle pourrait encourager la préférence pour la viande des hommes.

Cette étude, menée par des chercheurs de l'Université de Monash à Melbourne en Australie, a pris en compte plus de 1.600 sujets australiens, américains et britanniques qui avaient pris part à trois expériences qui visaient à trouver un lien possible entre motivation sexuelle et consommation de viande.

Au cours de la première expérience, on montra des images d'hommes et de femmes attirants (sans être provocants) aux participants avant de leur demander de choisir entre un encas de viande séchée ou vegan. Pendant le deuxième test, on divisa les participants en deux groupes et on demanda aux premiers d'imaginer un rendez-vous avec une personne attirante du sexe opposé, une soirée romantique avec la personne alors que le second groupe devait imaginer une simple soirée entre amis du même sexe (groupe témoin). Pour la dernière expérience, les chercheurs ont recouru aux mêmes techniques de manipulation encourageant les motivations sexuelles, puis on demanda aux hommes et aux femmes de choisir un plat à base de viande ou vegan.

Les résultats, parus dans le Food Quality and Preference Journal, ont souligné qu'au cours des trois expériences, les hommes étaient plus susceptibles de choisir de manger de la viande lorsqu'ils avaient été excités en comparaison avec les sujets du groupe témoin. 

Les chercheurs notent que cela pourrait s'expliquer par l'histoire de l'évolution humaine. Pour nos ancêtres, la viande était à la fois difficile à trouver et à préparer, cela aidait donc les hommes à se mettre en avant auprès des femmes, augmentant leur attrait sexuel auprès de potentielles conquêtes, en plus de leur fournir des nutriments et de la force.

Alors que plus de 86% des hommes ont choisi l'option carnivore au cours de la première expérience, seulement 54% des femmes ont fait de même.

Les scientifiques avancent que cela pourrait être dû au fait que les femmes recourent à d'autres stratégies de séduction, comme la mise en avant de leur beauté et de leur santé.

"Le désir sexuel et d'accouplement est le fondement de l'existence humaine. Ainsi, notre quête de partenaire sexuel est tellement fondamentale dans la psyché de l'évolution qu'elle peut aussi façonner les choix alimentaires -- tant qu'ils permettent à atteindre des objectifs de reproduction", a commenté le co-auteur le Dr. Eugene Chan.

"Le lien entre la viande et le statut se fonde sur des moteurs de consommation en lien avec l'évolution. Les hommes des cavernes consommaient de la viande pour être forts, en bonne santé et assez puissants pour survivre à un environnement hostile. Les nobles et les personnes de sang royal consommaient aussi de la viande parce qu'elle était associée à la richesse", a ajouté le professeur Natalina Zlatevska.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Deux Français sur trois ont déjà eu des troubles de l'érection, mais la plupart ne consulte pas
Des chercheurs norvégiens ont analysé la santé sexuelle des couples longue durée
Opérations du pénis : le jeu n'en vaut pas la chandelle
Développer l'urinoir féminin, un enjeu d'égalité et de sécurité pour les femmes
Brunei instaure la lapidation pour punir les relations homosexuelles
Les jeunes Américains en mal de sexe
Et si on remplaçait le Viagra par un gel à base de venin d’araignée ?
La Zambie interdit une boisson énergétique provoquant des érections
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Phoques décapités : deux marins-pêcheurs convoqués devant la justice
Faidherbia Albida, arbre refuge de l'agriculture sahélienne
A Cannes, la fin d'un faux récif de vieux pneus, une hérésie environnementale
En Irak, les marais misent sur l'écotourisme pour redevenir jardin d'Eden
Corée du Sud : retour de l'ibis nippon 40 ans après son extinction
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.