ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 21 Juin 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 01/02/2019 à 12:09


Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise


AFP

La sonde Chang'e-4, qui a aluni le 3 janvier, s'est trouvée confrontée à des températures nocturnes plus froides que prévu sur la face cachée de la lune, a annoncé jeudi l'Agence spatiale chinoise (CNSA).

La température à la surface est descendue à moins 190 degrés Celsius, soit une température « plus froide que ce à quoi les scientifiques s'attendaient », durant la première nuit lunaire passée par la sonde Chang'e-4, nommée ainsi d'après la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise.

Les températures nocturnes sur la face cachée de l'astre ont été enregistrées par la sonde après qu'elle est devenue active mercredi, à l'issue d'une « hibernation » d'environ deux semaines.

Ces températures sont plus basses que celles enregistrées par de précédentes missions américaines, a déclaré le directeur de la mission Chang'e-4, Zhang He, à l'agence Xinhua. « Cela est probablement dû à la différence de composition du sol sur les deux faces de la lune », a-t-il expliqué.

Chang'e-4 est également équipée d'instruments développés par des scientifiques suédois, allemands et chinois pour étudier l'environnement lunaire, le rayonnement cosmique et l'interaction entre le vent solaire et la surface de la Lune.  

La sonde a lancé un petit robot téléguidé à roues, baptisé Yutu-2 (Lapin de Jade 2), qui effectuera des expériences dans le cratère lunaire Von Karman.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
La Station spatiale internationale ouverte aux touristes en 2020
SpaceX assure que la visibilité de ses 60 satellites Starlink va diminuer
La NASA prépare l'envoi d'équipements sur la Lune en 2020
Panique astronomique face à la constellation de satellites de SpaceX dans le ciel
Détournements astronomiques dans le secteur spatial russe
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Après la Lune, le premier pas sur Mars dans les années 2030... ou 2060?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.071 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.