ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

PLANETE - Publié le 03/02/2019 à 12:29


Le nord-est de l'Australie frappé par des pluies de moussons exceptionnelles


AFP

Des inondations exceptionnelles, qui n'arrivent que "tous les cent ans", frappent le nord-est de l'Australie, les pluies de moussons qui se déversent dans cette région tropicale se révélant beaucoup plus intenses qu'habituellement.

Le déluge constitue cependant un soulagement pour certains agriculteurs du Queensland qui affrontaient une grave sécheresse, comme ceux d'une partie des Nouvelles-Galles du Sud (est) ou de l'Etat de Victoria (sud).

Le Bureau australien de la météorologie a mis en garde dimanche contre de nouvelles pluies et le risque de tornades dans les jours à venir.

Des milliers d'habitants de Townsville étaient privés d'électricité et coupés du reste du monde par les routes inondées.

L'armée a été déployée pour fournir aux habitants des dizaines de milliers de sacs de sable tandis que la Première ministre du Queensland Annastacia Palaszczuk demandait aux gens de faire preuve de prudence.

"Ce n'est pas un événement qui survient tous les 20 ans, c'est un événement qui survient tous les 100 ans", a-t-elle déclaré à la presse samedi.

Le Bureau de la météorologie a expliqué qu'un système de mousson à déplacement très lent stationne au-dessus du nord de cet Etat et que certaines zones devraient recevoir l'équivalent de plus d'une année de pluviométrie avant que la situation ne s'améliore.

La région reçoit en moyenne 2.000 millimètres de pluie chaque année mais certaines villes pourraient dépasser ce seuil rien qu'en quelques jours.

Ces sept derniers jours, 1.600 millimètres se sont déversés sur Paluma et 1.568 millimètres sont tombés sur Upper Bluewater, a déclaré à l'AFP le météorologue Adam Blazak.

La localité de Townsville a quant à elle reçu 1.048 millimètres alors que sa moyenne annuelle est de 1.127 millimètres.

"Je n'ai jamais rien vu de tel", a déclaré à la chaîne publique ABC Chris Brookehouse, un habitant, ajoutant que l'eau était montée jusqu'à un mètre dans sa maison. "Le volume d'eau est tout simplement incroyable. Le rez-de-chaussée a disparu, le réfrigérateur et le congélateur flottent".

Les inondations représentent cependant un certain répit pour les agriculteurs et éleveurs victimes de la sécheresse.

"C'est un soulagement bienvenu, spécialement dans nos communes occidentales, non seulement d'avoir de la pluie mais de remplir leurs barrages", a dit dimanche Mme Palaszczuk.

L'Australie vient de connaître son mois de janvier le plus chaud jamais enregistré, qui a aggravé la sécheresse qui frappe l'intérieur de l'est et du sud du pays et alimenté les feux de forêt.

Les fortes chaleurs ne sont pas rares durant l'été austral mais d'après les experts, le changement climatique a provoqué la hausse des températures, sur terre comme en mer, ce qui augmente le nombre de journées extrêmement chaudes et les risques d'incendies.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
L'Indonésie veut fermer l'île de Komodo pour protéger les dragons
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.