ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 07/02/2019 à 14:43


La pollution de l'air à l'école pourrait être associée à un risque accru d'obésité


Relaxnews

Des chercheurs espagnols ont trouvé que les enfants exposés à la pollution atmosphérique pouvaient voir augmenter leur risque de surpoids ou d'obésité.

Cette étude, menée au Barcelona Institute for Global Health (ISGlobal), visait à enquêter pour la première fois sur le lien possible entre risque d'obésité et de surpoids et pollution à la fois à l'école et à la maison, les études précédentes s'étant concentrées sur l'exposition à la pollution au domicile.

Les scientifiques ont recruté 2.660 enfants âgés de 7 à 10 ans dans 39 écoles différentes et ont rassemblé les données concernant leurs poids et taille pour calculer leurs indices de masse corporelle.

La pollution extérieure a été mesurée pendant une semaine en été et une autre semaine en hiver au moyen de capteurs situés dans la cour qui permettaient de détecter les niveaux de dioxyde d'azote (NO2), carbone élémentaire (EC), particules fines (PM2.5) et particules ultra-fines. Les chercheurs ont aussi estimé l'exposition des enfants aux NO2, NOx, PM2.5 et PM10 à leur domicile.

Les résultats, relayés par la revue Environment International, ont montré qu'une majorité d'enfants était exposée à des niveaux de pollution atmosphériques au-delà des niveaux recommandés par l'Organisation Mondiale de la Santé, à la fois chez eux et à l'école.

Plus précisément, plus de 75% étaient exposés aux PM2.5 au-delà des seuils recommandés (10μg/m3) et plus de 50% respiraient des niveaux de NO2 supérieurs à la limite (40μg/m3).

Les scientifiques ont aussi trouvé que les enfants qui étaient exposés à une pollution moyenne, voire forte à l'école, avec présence de particules ultra-fines, de NO2, PM2.5 et EC, enregistraient un risque accru d'obésité ou de surpoids par rapport aux enfants exposés à des niveaux plus faibles.

Ils ont aussi trouvé un lien entre un risque accru de surpoids ou d'obésité et de forts niveaux de PM10 au domicile, mais les chercheurs ont tenu à préciser que ces niveaux de pollution étaient estimés et non mesurés. 

Martine Vrijheid, chercheuse à l'ISGlobal et coordinatrice de l'étude, a par ailleurs tenu à préciser les limites de cette étude."Etant une étude transversale, nous ne disposons de données qu'à un seul moment, et nous ne disposons pas de données suffisantes pour établir la nature du lien", explique-t-elle à propos de l'association entre pollution et obésité. "Pour dresser des conclusions plus solides, nous avons besoin de nouvelles études longitudinales qui suivront les participants à l'étude au fil du temps."

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.