ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

SANTE - Publié le 14/02/2019 à 14:06


Un adolescent obèse augmenterait son risque futur d'inaptitude au travail


Relaxnews

Dans la plus vaste étude de ce type à ce jour, des chercheurs européens ont montré qu'une mauvaise condition physique, l'obésité, et la combinaison des deux facteurs à l'adolescence pouvait augmenter le risque de maladies chroniques et d'infirmité 25 ans plus tard.

Cette étude, menée par des chercheurs du Karolinska Institute suédois et de l'Université de Grenade en Espagne, a pris en compte 1.079.128 adolescents masculins suédois âgés de 16 à 19 ans et suivis en moyenne pendant 28,3 ans.

Les chercheurs ont mesuré la forme cardiorespiratoire et l'indice de masse corporelle (IMC) des participants au cours de l'étude. Les infirmités ont été évaluées plus tard grâce aux reçus de pensions d'invalidité perçus par les sujets, qui attestent de l'inaptitude au travail suite à une blessure ou à des maladies chroniques diagnostiquées par le médecin.

Leurs résultats, relayés par la revue digitale Annals of Internal Medicine, ont montré qu'en comparant les niveaux de forme physique des participants ayant la plus basse et la plus élevée, la mauvaise forme cardiorespiratoire était particulièrement associée au fait de recevoir une pension d'invalidité plus tard dans la vie pour des causes multiples comme les troubles psychiatriques, musculo-squelettiques, du système nerveux, de la circulation sanguine ainsi que les blessures et les tumeurs.

L'obésité était associée à un risque accru de recevoir une pension d'invalidité. Les personnes souffrant d'obésité de classe II, qui équivaut à un IMC entre 35 et 39,9, et une obésité de classe III, avec un IMC dépassant 40, enregistraient un risque encore plus élevé. 

En revanche, en comparaison avec le fait d'être en mauvaise forme physique, afficher une forme physique moyenne ou très bonne semblait abaisser le risque de recevoir une pension d'invalidité plus tard dans la vie, quel que soit l'IMC.

Les chercheurs ont souligné certaines limites de l'étude, surtout parce qu'elle n'avait pris en compte que des sujets masculins et que les données concernant la consommation d'alcool et de tabac n'avaient été prises en compte que pour un sous-groupe de participants. 

Bien que de plus amples recherches soient nécessaires, ils en ont conclu que leurs résultats montraient l'importance d'afficher une bonne forme cardiorespiratoire et un poids sain à l'adolescence pour prévenir les maladies chroniques et les infirmités plus tard dans la vie.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
Des scientifiques développent un algorithme pour détecter l'anxiété chez les jeunes enfants
Un outil pour détecter la présence de bactéries en quelques minutes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.