ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 14/02/2019 à 14:28


L'intelligence artificielle d'IBM moins convaincante qu'un humain


AFP

Victorieuse aux échecs, l'intelligence artificielle d'IBM a en revanche échoué à convaincre un auditoire lors d'un débat sur un sujet de société organisé contre un humain, a indiqué le groupe informatique mardi.

A l'issue de ce débat organisé en public lundi à San Francisco (ouest), c'est Harish Natarajan, champion de compétitions de débats, qui a été déclaré vainqueur contre l'ordinateur "Project Debater" bourré d'intelligence artificielle, a expliqué IBM.

Les deux candidats avaient eu 15 minutes pour préparer une discussion sur l'intérêt de subventionner les écoles maternelles: le programme d'IBM a plaidé en faveur des subventions, estimant qu'il s'agissait d'un outil important pour aider les plus défavorisés tandis que son contradicteur humain a affirmé que cela ne réglait pas les causes profondes de la pauvreté et qu'il s'agissait plutôt d'un "cadeau politique" aux classes moyennes.

La victoire dépendait de leur capacité à faire changer d'avis.

Avant le débat, 79% du public pensaient qu'il fallait subventionner les écoles maternelles et 13% pensaient l'inverse. Mais après la discussion, ils n'étaient plus que 62% à être en faveur des subventions tandis que la proportion d'opposants était passée à 30%

Pour autant, IBM a estimé qu'il n'était pas question de "perdre ou gagner" mais plutôt de créer une intelligence artificielle "en mesure de maîtriser le monde infiniment complexe et riche du langage humain".

Il s'agissait d'un nouveau défi pour le groupe américain après la victoire de son superordinateur Watson contre un grand joueur d'échecs ou celle lors du jeu de culture générale Jeopardy.

Pour Ranit Aharanov, à la tête de l'équipe "Project Debater", l'intelligence artificielle peut aider les humains dans la prise de décisions difficiles, en "aidant à comprendre les deux facettes d'un problème".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'intelligence artificielle et le big data à la rescousse des agriculteurs africains
Aux États-Unis, un drone a livré un colis précieux: un rein
D'ici 50 ans, il pourrait y avoir plus de profils de personnes décédées que vivantes sur Facebook
Mario Kart débarque sur smartphone cet été
Imagerie médicale: le prototype d'un scanner révolutionnaire inauguré à Lyon
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Les robots en action à la Cité des sciences
Le streaming de jeux vidéo, une fausse bonne idée?
Les robots permettent aux poissons et aux abeilles de communiquer entre eux pour la première fois
La réalité virtuelle à la rescousse dans la gestion des catastrophes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.