ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 21 Mai 2019

SANTE - Publié le 14/02/2019 à 14:36


L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3


AFP

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), inquiète pour la santé auditive des usagers de smartphones et autres lecteurs MP3, a émis une règlementation non contraignante sur le volume sonore de ces appareils audio.

Environ 50% des jeunes de 12 à 35 ans, soit 1,1 milliard de personnes, risquent à terme de souffrir de pertes auditives en raison "d'une exposition prolongée et excessive à des sons forts", selon l'OMS.

"Etant donné que nous disposons du savoir-faire pour prévenir les pertes auditives, il ne devrait pas y avoir autant de jeunes gens qui continuent d'endommager leur audition en écoutant de la musique", a souligné le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Actuellement, 5% de la population mondiale, soit 466 millions de personnes dont 34 millions d'enfants, souffrent de pertes auditives. L'OMS ne sait toutefois pas quel pourcentage est lié au mauvais usage des appareils audio.

La nouvelle norme, élaborée par l'OMS en partenariat avec l'Union internationale des télécommunications, une autre agence de l'ONU, recommande aux fabricants de ces appareils d'inclure dans les smartphones et les lecteurs audio des systèmes permettant d'évaluer les risques liés au volume sonore.

Ces systèmes permettraient d'informer l'usager sur le niveau sonore et sur la durée d'écoute et de les alerter en cas de danger.

"Pour l'instant, nous n'avons que notre instinct" pour nous dire si le volume sonore est trop élevé, a expliqué Shelly Chadha, médecin de l'OMS, lors d'un point de presse à Genève.

"C'est comme si vous conduisiez sur une autoroute, mais sans compteur de vitesse dans votre voiture ni limite de vitesse. Ce que nous proposons, c'est que vos smartphones soient équipés d'un compteur de vitesse, d'un système de mesure qui vous informe sur la quantité du son que vous recevez et qui vous indique si vous dépassez la limite", a-t-elle dit.

L'OMS propose également d'introduire un contrôle parental du volume ou encore une limitation automatique du volume.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Rougeole: les politiques de vaccination insuffisantes pour contrer l'épidémie
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
Comment les mères bonobos aident leurs fils à se reproduire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.