ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

PLANETE - Publié le 16/02/2019 à 15:19


Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées


AFP

Des sociétés indonésiennes doivent au moins 1,3 milliard de dollars d'amendes impayées après avoir provoqué des incendies et des destructions de forêts, rapporte une étude de Greenpeace publiée vendredi qui dénonce l'impunité de ces dommages environnementaux.

L'organisation a étudié 11 affaires entre 2012 et 2018 impliquant des producteurs d'huile de palme et des papetiers qui avaient été condamnés à des amendes par des tribunaux civils de Jakarta.

« Mais aucune de ces affaires [de destruction] de forêts n'a débouché sur le paiement de dédommagements », observe l'organisation environnementale.

La plupart de ces affaires étaient liées aux vastes incendies de 2015 en Indonésie qui ont provoqué plus de 16 milliards de dollars de dégâts aux secteurs forestiers, agricoles, ainsi qu'au tourisme et à d'autres secteurs économiques, note Greenpeace en se basant sur des chiffres de la Banque mondiale.

Ces incendies de 2015 ont fait flamber deux millions d'hectares et provoqué un vaste nuage de fumée qui s'est propagé vers Singapour et la Malaisie.

Ils ont aussi probablement augmenté significativement la mortalité dans la région. Une étude des universités américaines de Harvard et Columbia estime que plus de 100 000 morts prématurées sont à mettre sur le compte de ces incendies.

« Mais à ce jour, aucune des compagnies n'a payé de compensation pour leur rôle dans cette catastrophe », a noté Greenpeace.

La compagnie d'exploitation forestière Merbau Pelalawan Lestari a écopé à elle seule d'une amende de 1,1 milliard de dollar en 2004, ce qui représente une grande majorité des somme dues.

Interrogé par l'AFP sur cette étude, le ministère de l'Environnement indonésien n'a pas répondu immédiatement.  

L'économie de l'Indonésie repose largement sur les matières premières et l'exploitation des ressources agricoles, forestières et minières.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.037 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.