ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 19/02/2019 à 11:29


Cancer de la peau : les fumeurs réduiraient leur chance de survie


Relaxnews

Des chercheurs britanniques ont trouvé que les personnes souffrant de mélanome -- l'une des formes les plus graves de cancer de la peau -- pourraient compromettre leurs chances de survie si elles fument depuis longtemps.

Cette étude, menée par une équipe de l'université de Leeds et financée par Cancer Research UK, a suivi 703 patients atteints de mélanome en surveillant leurs cellules immunitaires et en s'intéressant aux indicateurs génétiques de la réponse immunitaire corporelle. 

Leurs résultats, relayés par la revue Cancer Research, ont montré qu'il existait un lien entre le tabac et les chances de survie au mélanome. Au final, les fumeurs étaient 40% moins susceptibles de survivre à leur cancer dix années après leur premier diagnostic que les personnes qui n'avaient jamais fumé.

Les scientifiques pensent que le tabac pourrait directement affecter la manière dont réagit le corps des fumeurs face aux cellules cancéreuses du mélanome, cependant, ils ajoutent que leur étude ne peut pas dire avec certitude que le tabac serait responsable du moins bon taux de survie.

"Le système immunitaire est comme un orchestre, avec de multiples instruments. Cette étude suggère que le fait de fumer pourrait perturber sa manière de fonctionner à l'unisson, permettant à certains musiciens de continuer à jouer mais peut-être de manière plus désorganisée", a noté l'auteure Julia Newton-Bishop.

"Il en résulte que les fumeurs pourraient tout de même organiser une réponse immunitaire pour mettre à l'épreuve et détruire le mélanome, mais il semblerait que cette réponse soit moins efficace que chez les non-fumeurs, et que les fumeurs étaient moins susceptibles de survivre à leur cancer."

"À partir de ces résultats, arrêter de fumer devrait être fortement recommandé aux personnes atteintes d'un mélanome."

Des études précédentes avaient déjà montré que la cigarette pouvait produire un effet négatif sur le système immunitaire, cependant les chercheurs n'avaient pas réussi à cibler exactement les produits chimiques responsables de cet effet.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.