ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 19/02/2019 à 11:31


Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel contre la grippe


AFP

Trouvera-t-on un jour un vaccin universel contre tous les virus de la grippe ? Des chercheurs australiens ont assuré lundi avoir identifié des cellules immunitaires qui pourraient permettre d'y parvenir à terme, même si le chemin semble encore long.

Dans une étude publiée par la revue Nature Immunology, ces chercheurs disent avoir identifié des cellules immunitaires « tueuses » présentes chez la moitié de la population mondiale, qui seraient efficaces contre tous les types de virus de la grippe.

Selon eux, ces cellules pourraient servir à développer un vaccin universel contre la grippe, qui pourrait être efficace même chez les gens ne possédant pas ce type de cellules.

Il y a quatre types de virus grippaux : A, B, C et D (ce dernier touchant essentiellement le bétail). Les épidémies saisonnières sont provoquées par les virus de type A et B, eux-mêmes divisés en de nombreuses souches.

Les virus grippaux font partie des virus les mieux connus mais restent difficiles à combattre, à cause de leur capacité d'adaptation. Pour survivre, ils mutent constamment et parviennent ainsi à déjouer nos défenses immunitaires.

Les chercheurs australiens assurent avoir identifié des parties communes à tous les types de virus, parties contre lesquelles les fameuses « cellules tueuses » pourraient être efficaces.

« C'est une avancée extraordinaire [...] qui pourrait aboutir à un vaccin qu'on n'aurait pas à modifier chaque année », s'est enthousiasmée dans un communiqué l'équipe de chercheurs, issue de l'université de Melbourne et du Royal Melbourne Hospital.

Actuellement, l'élaboration du vaccin contre la grippe est basé sur une sorte de pari.

Deux fois par an, en février pour l'hémisphère Nord et en septembre pour l'hémisphère Sud, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) évalue, grâce à un système de surveillance mondial, quelles seront les souches de la grippe les plus menaçantes pour l'hiver suivant. C'est sur cette base que sont ensuite fabriqués les vaccins.

Problème : on ne peut pas prédire avec certitude quels virus circuleront huit mois plus tard, raison pour laquelle les vaccins contre la grippe ne sont pas efficaces à 100 %.

C'est pourquoi la communauté médicale rêve depuis longtemps d'une arme absolue, un vaccin universel qui pourrait être efficace quelles que soient les souches de virus. Plusieurs vaccins de ce type sont actuellement à l'étude, sans garantie que ces recherches aboutissent un jour.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.