ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

RECHERCHE - Publié le 19/02/2019 à 11:31


Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel contre la grippe


AFP

Trouvera-t-on un jour un vaccin universel contre tous les virus de la grippe ? Des chercheurs australiens ont assuré lundi avoir identifié des cellules immunitaires qui pourraient permettre d'y parvenir à terme, même si le chemin semble encore long.

Dans une étude publiée par la revue Nature Immunology, ces chercheurs disent avoir identifié des cellules immunitaires « tueuses » présentes chez la moitié de la population mondiale, qui seraient efficaces contre tous les types de virus de la grippe.

Selon eux, ces cellules pourraient servir à développer un vaccin universel contre la grippe, qui pourrait être efficace même chez les gens ne possédant pas ce type de cellules.

Il y a quatre types de virus grippaux : A, B, C et D (ce dernier touchant essentiellement le bétail). Les épidémies saisonnières sont provoquées par les virus de type A et B, eux-mêmes divisés en de nombreuses souches.

Les virus grippaux font partie des virus les mieux connus mais restent difficiles à combattre, à cause de leur capacité d'adaptation. Pour survivre, ils mutent constamment et parviennent ainsi à déjouer nos défenses immunitaires.

Les chercheurs australiens assurent avoir identifié des parties communes à tous les types de virus, parties contre lesquelles les fameuses « cellules tueuses » pourraient être efficaces.

« C'est une avancée extraordinaire [...] qui pourrait aboutir à un vaccin qu'on n'aurait pas à modifier chaque année », s'est enthousiasmée dans un communiqué l'équipe de chercheurs, issue de l'université de Melbourne et du Royal Melbourne Hospital.

Actuellement, l'élaboration du vaccin contre la grippe est basé sur une sorte de pari.

Deux fois par an, en février pour l'hémisphère Nord et en septembre pour l'hémisphère Sud, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) évalue, grâce à un système de surveillance mondial, quelles seront les souches de la grippe les plus menaçantes pour l'hiver suivant. C'est sur cette base que sont ensuite fabriqués les vaccins.

Problème : on ne peut pas prédire avec certitude quels virus circuleront huit mois plus tard, raison pour laquelle les vaccins contre la grippe ne sont pas efficaces à 100 %.

C'est pourquoi la communauté médicale rêve depuis longtemps d'une arme absolue, un vaccin universel qui pourrait être efficace quelles que soient les souches de virus. Plusieurs vaccins de ce type sont actuellement à l'étude, sans garantie que ces recherches aboutissent un jour.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Les prothèses auditives pourraient aussi prévenir le vieillissement cérébral
L'apathie, un symptôme encore trop sous-estimé chez les patients atteints d'Alzheimer
La musique pourrait calmer autant que les sédatifs avant une anesthésie locale
Alzheimer : des scientifiques tentent d'expliquer pourquoi la maladie touche plus les femmes que les hommes
Des chercheurs français identifient un mécanisme cellulaire impliqué dans les grossesses pathologiques
Des chercheurs français ouvrent la voie à une nouvelle génération d'antibiotiques
La pollution atmosphérique serait responsable d'un vieillissement prématuré des poumons
Des chercheurs créent un logiciel pour prédire la performance des athlètes
Des chercheurs éliminent le virus du sida chez des souris infectées
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.096 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.