ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 21/02/2019 à 20:16


Les noix amélioreraient la santé cardiaque des diabétiques


AFP

Des scientifiques américains ont trouvé que la consommation de toutes sortes de noix pourrait permettre de réduire les risques de maladies cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Cette vaste étude, menée par des chercheurs du Harvard T.H. Chan School of Public Health et du Brigham and Women's Hospital de Boston, a suivi 16.217 sujets qui avaient répondu à des questionnaires nutritionnels avant et après avoir été diagnostiqués diabétiques de type 2.

On demanda aussi aux participants leur consommation de noix (amandes, noix, noix du Brésil, noix de cajou, de pécan, de macadamia, noisettes et pignons) mais aussi leur consommation d'arachides (légumineuses poussant dans la terre). 

Leurs résultats, repris par la revue Circulation Research de l'American Heart Association, ont montré que la consommation de tous types de noix, même en petite quantité, était bénéfique à la santé cardiaque, mais les arachides semblaient un peu moins bénéfiques que les autres noix.

L'équipe de chercheurs a trouvé que les personnes qui consommaient cinq portions de 28 grammes de noix par semaine enregistraient un risque abaissé de 17% de maladie cardiovasculaire, un risque abaissé de 20% de maladies coronaires, de 34% de décès suite à une maladie cardiovasculaire, sans oublier un risque réduit de 31% de mortalité toutes causes confondues, par rapport aux personnes qui mangeaient moins d'une seule portion par mois.

On notera cependant que la consommation totale de noix n'était pas associée de manière significative à un risque d'AVC ou de cancer.

Les participants qui augmentaient leur apport en noix après avoir été diagnostiqués diabétiques enregistraient un risque abaissé de 11% de maladies cardiovasculaires, de -15% de maladies coronaires, de -25% de décès découlant d'une maladie cardiovasculaire et de -27% de mort prématurée toutes causes confondues en comparaison avec les personnes qui ne changeaient pas leur alimentation après leur diagnostic. 

De plus, chaque portion hebdomadaire supplémentaire de noix était associée à un risque abaissé de 3% de risque de maladie cardiovasculaire et un risque moindre de 6% de décès découlant de maladie cardiovasculaire.

Leurs résultats étaient avérés même après considération du genre des sujets, de leur consommation de tabac et de leur poids.

Le diabète de type 2 étant associé à un risque accru de fort cholestérol, de maladie cardiaque et d'AVC, cette nouvelle étude suggère que la consommation de noix pourrait être une manière aisée d'aider à abaisser le risque de maladie cardiovasculaire chez ces personnes.

Les noix contiennent un grand nombre de graisses insaturées, des composés phytochimiques, des fibres, de la vitamine E, des folates, et des minéraux comme le calcium, potassium et magnésium. Les chercheurs ont tenu à préciser qu'elles semblaient améliorer le contrôle de la glycémie, de la tension, du métabolisme des graisses, de l'inflammation...

Les noix autres que les arachides semblent offrir de plus grands bienfaits du fait de leur plus grands apports en nutriments.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.