ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 28/02/2019 à 13:05


Les Émirats veulent envoyer leur premier homme dans l'espace en septembre


AFP

Les Émirats arabes unis ont annoncé lundi que le premier astronaute de ce pays arabe du Golfe s'envolerait le 25 septembre pour une mission à la Station spatiale internationale.

Cet astronaute sera choisi en mai parmi deux hommes : Hazza al-Mansouri, 35 ans, et Sultan al-Neyadi, 37 ans, qui ont eux-mêmes été sélectionnés parmi plus de 4000 candidats.

L'heureux élu arrivera à la Station spatiale internationale à bord d'un vaisseau russe Soyouz pour une mission de huit jours.

Lors d'une conférence de presse à Dubaï, les deux astronautes, entraînés en Russie, ont dit leur fierté d'avoir été pré-sélectionnés pour cette mission.

« Notre drapeau sera (dans l'espace) et nous avons le rêve et la passion pour que notre pays soit leader dans ce secteur », a déclaré M. Mansouri.

« Peu importe celui qui sera choisi, nous formons une même équipe », a souligné pour sa part M. Neyadi.

La fédération de sept émirats a annoncé son intention de devenir le premier pays arabe à mettre une sonde sans pilote, appelée « Hope », en orbite autour de la planète Mars d'ici 2021.

Cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis, a promis en 2017 d'envoyer quatre astronautes émiratis à la Station spatiale internationale dans les cinq ans.

Ce programme ferait des Émirats l'un des rares États arabes à avoir envoyé une personne dans l'espace.

Le prince saoudien Sultane ben Salmane avait participé en 1985 à une mission de la navette américaine. Deux ans plus tard, le Syrien Mohammed Farès avait passé une semaine à bord de la station spatiale Mir de l'ex-Union soviétique.

A long terme, les Émirats envisagent de construire une « Cité des sciences » pour créer les conditions de vie sur Mars en prévision de l'établissement d'une colonie humaine sur la planète rouge d'ici 2117.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
La Chine à la recherche du manteau lunaire
SpaceX lance la première vague de sa constellation de satellites
Mission lunaire: la NASA demande une rallonge budgétaire de 1,6 milliard
L'exercice de simulation d'astéroïde a fini par l'annihilation de New York
Si un astéroïde fonçait sur la Terre, que ferait-on?
Un premier séisme détecté sur Mars
Un premier Chinois sur la Lune dans une dizaine d'années, selon Pékin
La sonde japonaise Hayabusa2 crée un cratère sur un astéroïde, une première
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.